Né sans bras sans jambes, Adama Traoré s’est sorti de la rue grâce à la peinture

Le 24 Sep 2021 à 22:50 par Sikagz

Tous les héros et les hommes les plus courageux ne portent pas toujours des capes. Adama Traoré, âgé de quarante ans nous apporte aujourd’hui une belle leçon de vie. Gentsu vous propose de découvrir son parcours touchant.

Après cette chanceuse toulonnaise ayant gagné au Keno et au Loto en moins de 48 heures, Gentsu vous propose de terminer la semaine avec une autre histoire qui va vous donner le sourire. Il s’agit d’Adama Traoré, mis en lumière grâce à une vidéo de nos confrères de Loop. Agé de quarante ans, cet ivoirien est né sans bras ni jambes. Cela dit, ce n’est pas pour autant qu’il a décidé de s’apitoyer sur son sort… bien au contraire. L’année de ses neuf ans, il est envoyé dans un centre pour enfants handicapés. C’est là-bas qu’il découvre la peinture qui va devenir non seulement sa passion mais la chose qui a révolutionné sa vie.

Né sans bras sans jambes, Adama Traore s’est sorti de la rue grâce à la peinture

En effet, c’est grâce à son art souvent inspiré de la nature et fait sur des cartons qu’Adama Traoré gagne sa vie. « La peinture est tout ce que je sais faire. Je ne peux pas faire de menuiserie, je ne peux pas faire de la maçonnerie mais je peux faire de la peinture. Si je reste assis comme ça, les gens vont se dire ‘il ne fait rien, c’est un mendiant’. Mais quand il me voit travailler, ils se disent ‘lui là c’est un travailleur’ » a-t-il confié non sans fierté.

D’ailleurs, son travail a été applaudi à de nombreuses reprises. En effet, Adama Traoré a été désigné comme mascotte du concept de « l’ivoirien nouveau » désignant les « ivoiriens exemplaires » en 2016. Deux ans plus tard, le ministre de la culture et de la francophonie l’a même qualifié de symbole « vivant ». Cette même année, ses œuvres ont été affichées au marché des arts et spectacles d’Abidjan où elles étaient vendues entre huit et soixante euros.

Adama, né sans bras ni jambes, fier d'être peintre

Adama, né sans bras ni jambes, et fier d'être peintre. Son pays, la Côte d'Ivoire, en a fait un «symbole vivant».

Posted by Loopsider on Monday, September 20, 2021

Chapeau l’artiste ! A côté de cela, sachez que Fianso va réciter un conte musical pour enfants avec un opéra.