Maes rêve d’un projet commun avec Booba, PLK ou encore Benab

Le 25 Nov 2021 à 12:12 par Sikagz

Il ne reste plus que quelques heures avant que le nouveau projet de Maes ne soit disponible dans les bacs. En attendant, le rappeur sevranais imagine déjà la suite notamment un projet commun où il regrouperait Booba mais également plusieurs de ses amis. Gentsu vous dévoile tout.

Après de longues semaines d’attente et de teasing, Maes s’apprête à enfin dévoiler son nouvel album baptisé Réelle Vie 3.0 où l’on pourra retrouver Booba, Zed, Tiakola, YNS et Oboy ce vendredi 26 novembre 2021. Mais le jeune homme n’est pas du genre à se tourner les pouces. Alors qu’il a récemment confié qu’il ne ferait finalement pas partie de la mixtape 100% sevran, le rappeur pourrait dévoiler sa propre compilation et le casting est plutôt surprenant et pourrait donner quelque chose de sympathique.

Maes rêve d’un projet commun avec Booba, PLK ou encore Benab

Tic tac ! Dans moins de 24 heures, le professeur viendra redonner des leçons comme l’a annoncé Maes. En effet, le rappeur sevranais va dévoiler son nouvel album baptisé Réelle Vie 3.0. Dans celui-ci, on pourra de nouveau le retrouver avec Booba. Et pour les plus dubitatifs concernant cet énième featuring, sachez que cela ne sera pas de la zumba.

Lors de son récent passage dans Clique face à Mouloud Achour, le jeune homme a révélé qu’il souhaiterait faire un projet en duo avec plusieurs artistes comme par exemple Booba, Zed, Benab ou encore PLK. On peut noter qu’il s’agit que d’artistes avec qui il est ami. Cela dit, il ne s’agit que de suppositions puisque rien n’a été acté pour le moment mais cela a eu le don d’affoler les internautes qui rêvent déjà de voir le DUC et l’artiste sevranais ensemble le temps d’un projet en commun. En attendant, leur duo sur Platine o Plomo est à découvrir d’ici peu.

Maes compte dire adieu à sa carrière d’ici ses trente ans

Alors que les fans se font une joie de retrouver Maes, ce dernier pense à l’avenir et sait déjà quel chemin il souhaite emprunter. Ainsi, le jeune homme a récemment avoué qu’il aimerait arrêter sa carrière d’ici ses trente ans. « Il faut faire attention à sa clientèle. Pour progresser, c’est comme ça que j’ai fait pour « Pure » et « Les derniers salopards ». Chaque fois, je fais attention à ce que mes auditeurs veulent, ce qu’ils demandent. Ce dont ils ne peuvent plus. Ils n’en peuvent plus de la zumba. Je l’entends. Tu connais, on est rentrés dans une époque où c’est la crise et tout. Le covid et tout. Les gens, ils avaient envie de mettre des coups de schlass aux gens. Ils voulaient plus faire la fête ! Je pense que les gens, ils avaient besoin d’entendre et de comprendre aussi des textes, des vrais textes avec du sens. Parce qu’ils sont énervés » a-t-il d’abord expliqué en parlant de ses auditeurs dans le Code.

Avant de se livrer sur son objectif: « J’ai dit dans l’album à Ziak : « Dans trois projets, je suis plus ici ». Sans compter celui-là. Ça veut dire là… Là c’est cadeau. Tranquille. Trois projets. Après, si ça se trouve, c’est de l’entertainment. Pour l’instant, viens on laisse trois projets, tranquille… Mais sérieusement, moi mon rêve… Mon rêve, ce que j’aimerais, c’est d’arrêter la musique à 30 piges. A 30 piges, j’envoie un dernier projet et fin ! Ce serait bien ». Reste à savoir s’il va tenir parole ou s’il va se rétracter au moment venu. Actuellement, le public peut se rassurer, il est en pleine forme et assure sa promo comme un chef. De quoi donner encore plus envie de découvrir Réelle Vie 3.0.

Maes assure qu’il n’est pas en froid avec Ninho

Ces dernières semaines, Ninho et Maes n’ont pas hésité à se piquer concernant leurs futur albums respectifs pour savoir lequel serait le meilleur. Si Booba s’en est mêlé, il n’y a finalement aucune animosité comme l’a assuré l’interprète de Distant. « C’est la famille, tu connais. On est des cainris ! C’est pour faire monter la sauce. On s’entend tous bien. Dans le rap, on s’entend tous bien. Il n’y a rien. De toute façon, ça se voit. Ninho, c’est mon gars. On se connaît depuis longtemps (…) Booba, c’est mon gars. On se connaît bien, on se connaît très bien. Même entre eux, c’est pour rigoler. Il n’y a pas eu d’insultage de mères. Il y a pas eu de manquement de respect. Ça fait monter la sauce, c’est tout. On rigole ! Moi, je sais comment… Il sait ce que je vais répondre. Il sait comment je le prends. On se parle en off, il n’y a pas de quiproquo » a-t-il confirmé.

Voilà qui a le mérite d’être clair. Reste à savoir si Ninho va apporter son soutien à Maes lors de la sortie de Réelle Vie 3.0 ou non. Dans le reste de l’actualité, un fan d’Orelsan s’est fait virer par sa sécurité pour avoir rapper devant lui !