Brahim Bouhlel libéré de prison après huit mois d’incarcération

Le 06 Déc 2021 à 10:59 par Sikagz

Révélé dans la série « Validé« , Brahim Bouhlel a fait la une de l’actualité pour une grosse polémique. L’acteur s’est retrouvé en prison à cause d’une vidéo insultant les femmes et les enfants marocains. Après huit mois derrière les barreaux, il a finalement été libéré. Gentsu vous raconte tout.

En avril dernier, Brahim Bouhlel a dépassé les bornes en publiant une vidéo dégradante pour le peuple marocain lors de son séjour dans le pays avec Hedi Bouchenafa et le snapchatteur Zbarbooking. Très vite, la justice marocaine l’a rattrapé et l’a sévèrement puni puisqu’il a été condamné à huit mois d’emprisonnement.

Brahim Bouhlel libéré de prison après huit mois d’incarcération

Alors que certains ont jugé la sentence un peu trop sévère, Brahim Bouhlel a bel et bien dû vivre huit mois en prison. A l’occasion de la sortie de la deuxième saison de Validé où il apparaît, Franck Gastambide avait pris la parole et donné de ses nouvelles au micro de Booska-P: «  Il n’a évidemment pas conscience à ce moment-là de la connerie qu’il fait. Il faut recontextualiser les choses, c’est une vidéo parodique, il se loupe complètement, il le sait. (…) Pour répondre à ta question de comment on gère ça, et bah la base quoi. C’est-à-dire on envoie de l’argent, on essaye d’être là pour ses proches et puis on essaye d’être un soutien. Et puis ça fait mal au cœur parce que c’est mon gars. Et une fois qu’on s’est dit qu’il a déconné, et une fois qu’on s’est dit qu’il a blessé des gens, une fois qu’on s’est dit que c’est grave, bah ça reste un petit mec de 24 piges qui est au placard au Maroc (…) Ils sont quinze dans une cellule avec un chiotte au milieu. C’est ça la réalité d’une prison au Maroc. (…) Évidemment, il a conscience que les propos tenus dans cette vidéo parodique ont blessé des gens. Ça, c’est incontestable. Mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est en train de payer cher ».

Après avoir effectué les fameux huit mois de prison au Maroc, Brahim Bouhlel a enfin été libéré de prison d’après les informations du Parisien. Pour le moment, ce dernier ne s’est pas encore exprimé publiquement. De son côté, Sammy Tami alias Zbarbooking a écopé d’un an d’emprisonnement et doit encore effectuer quatre mois.

Radio
Paris IIe, le 12 mars 2020
Dans le studio de la radio Skyrock durant l'émission Planète Rap animée par Fred Musa.
Franck Gastambide présente sa nouvelle série réalisée sur le rap français "Validé" sur canal+
Photo LP / Fred Dugit Radio Paris IIe, le 12 mars 2020 Dans le studio de la radio Skyrock durant l'émission Planète Rap animée par Fred Musa. Franck Gastambide présente sa nouvelle série réalisée sur le rap français "Validé" sur canal+ Photo LP / Fred Dugit

Après la polémique, Brahim Bouhlel a fait son mea culpa

Quelques heures après le début du scandale, Brahim Bouhlel a vite réalisé qu’il avait été trop. Conscient d’avoir blessé de nombreuses personnes, il a posté une vidéo afin de présenter ses excuses. Ainsi, on a pu l’entendre dire dans un premier temps: « Bonsoir à tous. Je souhaite avant toute chose présenter mes plus sincères excuses au peuple marocain. Je voulais vous dire que dans cette vidéo, ma volonté n’était autre que de justement me moquer des gens qui véhiculent ces clichés c’était complètement parodique. Je joue un personnage. J’essayais d’être drôle mais je reconnais que je me suis totalement planté ». Avant de poursuivre:  » J’aime profondément ce pays et ses habitants. Je passe chaque jour du temps avec les enfants qui apparaissent sur cette vidéo. Ce soir, je suis complètement effondré en prenant conscience du mal que j’ai fait. Je comprends à quel point mes propos sont graves et c’est pour ça que je vous demande sincèrement pardon ».

Booba trouve la condamnation de Brahim Bouhlel injuste

Contre toute attente, bien qu’il se soit souvent amusé à tacler la série Validé, Booba a pris position et a jugé la sentence de Brahim Bouhlel comme étant un peu trop sévère. Dans une vidéo avec l’accent américain, il a déclaré: « Je fais la vidéo pour le Brahim de Validé. J’ai un peu de pitié. Il n’y a pas de soutien, zéro, il a pas non plus violé les enfants, il méritait juste les coups de bâton. J’ai de la pitié, il est pas soutenu par Validé. Tu as fait des bêtises mais tu mérites pas les 8 mois. Tu mérites le coup de bâton tac tac, mais sache qu’on sait que toi tu regrettais. Si tu avais violé, touché les enfants là c’était la muerte, tu as capté. Mais Brahim je pense, tu es pas mauvais, tu as fauté mais ce sont vraiment des encu*és, il y a pas le soutien pour toi ». Concernant son dérapage, le rappeur a également ajouté: « Une pensée pour lui sincèrement il a déliré et sa blague est condamnable mais 8 mois de prison au Maroc y mérite pas c’est trop… ».

En tout cas, une chose est sûre : Franck Gastambide ne compte pas abandonner le comédien de 24 ans puisqu’il a dit qu’il comptait bel et bien retravailler avec lui lors de sa libération. Un soutien sans failles qui risque de faire du bien à Brahim Bouhlel.

Dans le reste de l’actualité, le créateur de « La Casa de Papel » a expliqué pourquoi il n’y aura pas de suite !

Le 11 octobre prochain, les téléspectateurs vont pouvoir suivre la suite des épisodes de Validé. Dans la deuxième saison, Brahim Bouhlel sera toujours présent au casting.

Lire la suite