Brahim Bouhlel condamné à 8 mois de prison ferme au Maroc

Le 22 Avr 2021 à 10:35 par Sikagz

Un peu plus d’une semaine après le début de son procès, la Justice Marocaine a finalement tranché concernant la vidéo insultante de Brahim Bouhlel. Résultat, le comédien aperçu dans la série Validé a écopé de plusieurs mois de prison ferme. Gentsu vous dit tout.

Le mois d’Avril n’a pas vraiment démarré avec la blague du siècle pour Brahim Bouhlel. Alors qu’il voulait « caricaturer les clichés » sur le peuple marocain, l’acteur franco-algérien a avant tout touché des centaines de personnes et s’est attiré les foudres de plusieurs personnalités. De là, le jeune homme a vite pris la parole sur ses réseaux sociaux pour présenter ses excuses. « Bonsoir à tous. Je souhaite avant toute chose présenter mes plus sincères excuses au peuple marocain. Je voulais vous dire que dans cette vidéo, ma volonté n’était autre que de justement me moquer des gens qui véhiculent ces clichés c’était complètement parodique. Je joue un personnage. J’essayais d’être drôle mais je reconnais que je me suis totalement planté (…) J’aime profondément ce pays et ses habitants. Je passe chaque jour du temps avec les enfants qui apparaissent sur cette vidéo. Ce soir, je suis complètement effondré en prenant conscience du mal que j’ai fait. Je comprends à quel point mes propos sont graves et c’est pour ça que je vous demande sincèrement pardon » a-t-il déclaré. Seulement voilà, cela n’aura pas suffit et une enquête a été ouverte par le procureur du roi marocain.

Brahim Bouhlel condamné à 8 mois de prison ferme au Maroc

La semaine dernière, le procès contre Brahim Bouhlel à cause de sa vidéo scandaleuse a été ouvert. Il n’aura suffi que de quelques jours pour que la justice marocaine rende son verdict. Selon nos confrères du média Le Figaro, le comédien a été condamné à 8 mois de prison ferme pour avoir diffusé sur les réseaux une vidéo jugée insultante.

Reste à savoir si Zbarbooking et Hedi Bouchenafa également présents sur la vidéo en question vont subir la même sentence ou non. Pour rappel, la star d’En passant pécho avait vite quitté le Maroc pour rentrer en France lorsque le badbuzz a commencé. Ainsi, il n’avait pas eu le temps d’être arrêté par les autorités marocaines. Que pensez-vous de la sanction de Brahim Bouhlel ?