Procès Benjamin Mendy : un nouveau récit glaçant contre le footballeur se dévoile

Le 24 Août 2022 à 09:41 par Sikagz

Depuis maintenant deux semaines, le procès contre Benjamin Mendy s’est ouvert à Chester en Angleterre. Alors que des éléments ont été dévoilés au grand jour sur ce qu’ont vécu les victimes, les témoignages font également froid dans le dos. Gentsu vous dévoile le dernier en date.

Après avoir été l’une des stars de notre été 2018 grâce à la victoire de la France lors de la Coupe du monde, la vie de Benjamin Mendy a complètement basculé l’année dernière. Accusé de huit agressions sexuels, le footballeur a choisi de plaider non coupable lors de son procès qui s’est ouvert le 15 août dernier.

Dès les premiers jours, le procureur l’a décrit comme un « prédateur ». De plus, plusieurs témoignages ont déjà été entendus et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils sont terrifiants. « Je veux juste te regarder, promis je ne te toucherai pas. (…) Je veux juste te regarder. Tu ne peux pas partir de toute façon » aurait-il lâché à l’une des victimes avant de s’en prendre à elle. Il lui aurait même promis de pouvoir venir quand elle le souhaitait et autant de fois qu’elle le désirait si elle gardait tout cela pour elle.

Procès Benjamin Mendy : un nouveau récit glaçant contre le footballeur se dévoile Procès Benjamin Mendy : un nouveau récit glaçant contre le footballeur se dévoile

Procès Benjamin Mendy : un nouveau récit glaçant contre le footballeur se dévoile

Mais il semblerait que les terribles récits soient loin d’être terminés.  Ce mardi 23 août 2022, une nouvelle plaignante a pris la parole contre Benjamin Mendy et son ami Louis Saha. Ainsi, l’AFP a relayé le récit suivant qui retrace une soirée chez lui : « Il a en quelque sorte agrippé ma vulve et je me suis immédiatement arrêtée et j’ai pensé : ‘Qu’est-ce qui vient de se passer ?’ Je pense que j’ai été simplement prise de court parce que j’ai été choquée et ensuite, je me suis rendu compte de ce qui venait de se passer ». La jeune femme a également précisé qu’il avait fait le geste de lui faire « un cunnilingus » alors qu’ils étaient tous les deux dans la salle de bains. « Je ne comprends pas d’où c’est sorti parce qu’il y avait eu peu de conversation », a-t-elle avoué pour conclure.

Pour rappel, Benjamin Mendy est présumé innocent jusqu’à la fin de son procès censé durer quinze semaines.

Le procès de Benjamin Mendy se tient au Royaume-Uni depuis le 10 août dernier. Pour rappel, il est accusé de plusieurs viols et agressions sexuelles à son domicile.

Lire la suite