Euro 2020 : La Hongrie sanctionnée par l’UEFA pour les débordements en tribune

Le 10 Juil 2021 à 15:44 par Sikagz

Alors que l’Euro 2021 touchera à sa fin lors de la finale qui se déroule ce dimanche 11 juillet, il y a des polémiques qui viennent tout juste de se régler concernant la compétition. Cette fois-ci, ce sont les cris « de singe » contre les joueurs noirs de l’équipe de France lancés par des ultras hongrois à Budapest le 19 juin qui ont été punis par l’UEFA. Gentsu vous raconte tout.

Cet Euro 2020 nous en aura fait voir de toutes les couleurs. Entre la fillette allemande qui a été soutenue après du harcèlement grâce à une cagnotte, la déception face à la défaite des Bleus ou encore le geste de Cristiano Ronaldo contre Coca-Cola en pleine conférence de presse… on s’en souviendra encore longtemps de cette compétition.

Mais pas qu’à cause de ce détail ! En effet, la Fédération hongroise de football a été sanctionnée de trois matches à huis clos dont un en sursis et d’une amende de 100.000 euros à cause du « comportement discriminatoire de ses supporters » lors des trois rencontres disputées par sa sélection à l’Euro comme l’a révélé ce vendredi 9 juillet l’UEFA.

Euro 2020 : La Hongrie sanctionnée par l’UEFA pour les débordements en tribune

Pour ceux qui n’auraient pas suivi cette histoire, des cris à l’encontre de joueurs noirs de l’équipe de France ont été lancés depuis la tribune où se trouvaient les ultras hongrois à Budapest le 19 juin dernier. De plus, L’UEFA a dû enquêter sur des banderoles ou pancartes homophobes brandies par des supporters durant les autres rencontres du premier tour face au Portugal et l’Allemagne.

Vendredi, l’instance de contrôle, d’éthique et de discipline a ainsi ordonné à la Fédération hongroise de « jouer à huis clos ses trois prochains matches de compétition UEFA à domicile, le troisième étant assorti d’une période probatoire de deux ans à partir de la date de la décision ». Cela dit, cette sanction ne se sera pas appliquée pour les matches de qualification au Mondial-2022 organisés par la Fifa et non l’UEFA. S’ajoute à cela, une amende de 100 00 euros tout en devant « afficher une banderole avec l’expression ”#EqualGame » avec le logo de l’UEFA dessus durant ces trois rencontres. Qu’en pensez-vous ?

Par ailleurs, sachez qu’Emmanuel Macron compte prendre la parole ce lundi pour parler des nouvelles mesures contre le Coronavirus.