Dimitri Payet touché par un projectile, quatre individus en garde à vue

Le 22 Nov 2021 à 12:55 par Sikagz

Dimitri Payet fait souvent l’objet de moqueries ou de remarques de la part des supporters. Mais personne ne s’attendait à un tel élan de haine à son égard ce dimanche 21 novembre 2021 lors de la rencontre entre l’OL et l’OM. En effet, il a violemment été touché par un projectile. Des images qui n’ont laissé personne indifférent. Gentsu vous en dit davantage.

Il y a quelques jours de cela, des débordements entre supporters avaient agacé Dimitri Payet qui n’avait pas hésité à pousser un coup de gueule à ce sujet. « Merci au public qui a mis le feu et a été exemplaire, mais j’ai aussi vu des bouteilles, des chargeurs, des briquets, j’en ai déjà vu sur moi, je sais ce que c’est. Certains dérapent, on risque de perdre des points, on ne peut pas dire que ces gens-là aiment l’OM (…) Je suis désabusé, je ne comprends pas, on se sait observés, il faut des vrais sanctions, on ne peut plus attendre que quelqu’un soit blessé » a-t-il confié au micro de BFM TV.

Ce dimanche, Dimitri Payet s’est retrouvé victime d’un jet de projectile alors qu’il allait tirer un corner à la cinquième minute du match. Celui-ci a dû s’arrêter lorsque celui qui a été taclé par Mohamed Henni s’est effondré sur la pelouse. Cette interruption a duré plus de deux heures avant que l’arbitre n’annonce la fin définitive de la rencontre entre l’OM et l’OL.

Dimitri Payet touché par un projectile, quatre individus en garde à vue

Quelques temps après l’incident, le directeur de la communication du club marseillais a donné des nouvelles du jour et a déclaré: « Dimitri Payet va rentrer avec nous à Marseille. Il y a eu des constatations médicales qui ont été effectuées. Je ne connais pas le détail mais vous imaginez bien que Dimitri est très choqué. Il est resté de longues minutes allongé dans le vestiaire. Il me semble qu’il a été touché à la tempe, il a été vu deux fois par les médecins ce soir. Nous tout au long de la soirée, on a d’abord essayé de connaître la position de l’arbitre, qui évidemment a dû prendre en considération un certain nombre de paramètres. Un peu comme à Nice malheureusement, il a été fait mention du fait que, si le match était arrêté, il y avait un risque de trouble à l’ordre public (…) C’est le rôle de l’état, donc du préfet, de l’expliquer. Mais d’un point de vue sportif, Monsieur Buquet a été très clair. Il a toujours été très ferme sur ses positions, en disant que l’équité sportive ne serait pas respectée. Comment reprendre un match quand vous savez qu’un de vos joueurs a été touché ? ».

Concernant l’auteur de cet acte, il s’agit d’un homme de 32 ans. Ce dernier a été interpellé par la Police selon l’Equipe et a été placé en garde à vue à l’instar de trois autres supporters âgés entre 17 et 18 ans qui auraient craqué des fumigènes avant de lancer des projectiles à leur tour.

En parlant de football, Benjamin Pavard abuserait de la chicha selon Romain Molina.