Angers – Marseille : des débordements entre supporters après le match

Le 23 Sep 2021 à 14:54 par Sikagz

Si le football permet d’en rassembler plus d’un(e), la passion du ballon rond fait parfois l’effet inverse et divise les supporters d’équipes adversaires au point qu’il y ait parfois des débordements comme lors des matchs Nice-OM ou encore Lens-Lille, cette fois-ci c’est lors de la rencontre entre Angers et Marseille que tout a dégénéré. Ambiance !

Il y a quelques jours, Rohff se faisait une joie de découvrir que les ultras du PSG s’étaient inspirés de l’une de ses punchlines pour leur banderole. Malheureusement, tout le monde ne peut pas en dire autant. Ce mercredi 22 septembre, Marseille rencontrait Angers pour un match qui s’est fini par un score nul de 0-0. A l’instar du match Lille et Lens où une bagarre a éclaté, les choses ont tourné au vinaigre après ce match de Ligue 1 entre supporters. « Il y a eu une provocation de la part de la tribune angevine, avec des doigts d’honneur et des pétards qui ont été envoyés du côté angevin vers les Marseillais. Les Marseillais ont répondu, c’est un schéma classique et stupide, d’un côté et de l’autre. Je n’accuse personne”, a expliqué Jacques Cardoze, responsable de la communication de l’OM, dans un communiqué de presse.

Angers – Marseille : des débordements entre supporters après le match

Au stade Raymond Kopa, le parcage visiteurs est situé dans la même tribune que les Ultras angevins. C’est à cet endroit-là que les choses ont dégénéré. « C’est une responsabilité collective, il n’y a pas un stade, une équipe… On voit bien que ça commence à faire tâche d’huile. Tout le monde doit être responsable par rapport à ça (…) Il faut que les gens soient responsables. On a été privés de foot pendant 15 mois et les gens ne sont pas suffisamment intelligents pour se dire qu’on vient assister à du foot, juste du foot. Je ressens surtout une grande tristesse. C’est pas acceptable » a insisté Jacques Cardoze. Fort heureusement, malgré les fortes images, les choses ont vite pu être gérées par la sécurité. Du côté des entraîneurs, absents au moment des faits, aucun ne s’est exprimé à ce sujet pour le moment.

Par ailleurs, Daniel Craig a révélé pourquoi il ne veut pas d’une femme pour incarner James Bond après lui.