Kanye West se soulage sur son Grammy pour provoquer les maisons de disque

Le 17 Sep 2020 à 12:10 par Sikagz

Décidément, plus rien n’arrête Kanye West qui est en totale roue libre. Le rappeur a continué de balancer sur l’industrie musicale dans une incroyable série de tweets… dont une vidéo où il se soulage sur un Grammy. Mais que s’est-il passé ? Explications.

Il y a quelques années, Kanye West a fait un burn-out qui a beaucoup inquiété les internautes. Et il semblerait que le rappeur pète de nouveau les plombs depuis plusieurs semaines. Tout a dérapé lors de son premier meeting dans le cadre des élections présidentielles, il a ensuite pointé du doigt sa femme. En effet, il a accusé Kim Kardashian de l’avoir trompé avec Meek Mill. Mais quelques heures plus tard, la principale concernée a pris la parole pour démentir et se confier sur l’état de santé inquiétant de son époux.

Son mood ne semble pas être plus positif pour autant. Kanye West a même dû récemment être hospitalisé après avoir envoyé… trop de textos !

Kanye West provoque de nouveau les maisons de disque à sa sauce

Il y a quelques jours, Kanye West exigeait des excuses de la part de Drake avec qui il est en guerre depuis plusieurs années. Mais il n’est pas le seul artiste à en prendre pour son grade. Ce mercredi 16 septembre, le rappeur a déclaré la guerre aux maisons de disque qui se serviraient des artistes. Il n’a pas l’intention de s’arrêter de balancer en se soulageant sur l’un de ses Grammys.  “Quand vous signez un contrat de musique, vous renoncez à vos droits. Sans les masters, vous ne pouvez plus rien faire avec votre propre musique. Quelqu’un d’autre contrôle où elle est jouée et quand elle est jouée. Les artistes n’ont plus qu’à accepter la notoriété, les tournées et les produits dérivés”, a lâché Yeezy quelques jours auparavant.

Kanye West a ensuite ajouté: “Dans le monde du streaming, la propriété des masters c’est le plus important. C’est l’essentiel des revenus. Avec le Covid, les artistes ont besoin de leurs masters. C’est encore plus important qu’avant”. De là, il a proposé à ses confrères de se rallier à sa cause. Très remonté, il ne s’arrête plus à tel point que son compte Twitter a été suspendu.

Comprenez-vous sa colère ?