Jul dévoile le clip « Loi de la calle », avec Lacrim, Mister You, Niro et bien d’autres

Le 22 Oct 2021 à 22:14 par djfreak

Ce vendredi 22 octobre, Jul a décidé de dévoiler le premier clip extrait de la compilation Classico Organisé. Le morceau s’intitule Loi de la calle, et on retrouve huit rappeurs dessus : Lacrim, Alonzo, Mister You, JuL, Niro, Kofs, Le Rat Luciano, DA Uzi. A découvrir dès maintenant, un peu plus bas dans l’article.

Les choses s’accélèrent concernant le projet initié par Jul. Le Classico Organisé s’annonce comme l’un des projets les plus ambitieux du rap français. Il faut dire que l’on entendra plus de 150 artistes, provenant de Marseille et de Paris.

A quelques semaines de la sortie, le premier clip extrait de cet opus vient d’être dévoilé sur YouTube. Le morceau s’intitule Loi de la calle, où l’on retrouve huit rappeurs poser un couplet : Lacrim, Alonzo, Mister You, JuL, Niro, Kofs, Le Rat Luciano, DA Uzi.

En l’espace de quelques heures, le morceau a déjà fait beaucoup de bruits sur les réseaux sociaux. Ce succès, on le doit notamment aux noms figurant sur le featuring, comme par exemple Lacrim qui s’est vite retrouvé en Top Tendances sur Twitter.

 

 

Gambino déçu de ne pas être invité sur le « Classico Organisé »

Malgré une très longue liste, il y a tout de même des artistes qui sont déçus. Il faut reconnaitre qu’il est impossible d’inviter tout le monde, Jul a dû faire des choix. Dans un premier temps, on pouvait constater l’absence de Booba. Le Duc de Boulogne s’était même exprimé sur le compte Instagram de sa marque, en déclarant : « Et by the way, un classico sans CR7 ne sera jamais un classico mais un clachico ».

Mais ce n’est pas le seul. En effet, Gambino a partagé son mécontentement il y a quelques semaines, concernant sa non-invitation au projet collaboratif. Un fait plutôt étonnant puisque l’artiste connait bien Jul, avec qui il a déjà collaboré sur le morceau VNTM.

C’est sur son compte Instagram que le jeune homme a décidé de s’exprimer. En story, l’artiste a simplement écrit : « Ça invite des homonymes alors qu’on est de la même ville et personne a ouvert son c*l à Marseille bande de sous homme. Gambino il n’y en a qu’un, n’oubliez pas. Quartier nord Marseille. Qu’aucun artiste ne me demande quoi que ce soit ».