Timal écope d’une amende de 6000 euros pour avoir maltraité son chien

Le 02 Sep 2022 à 10:58 par Sikagz

Les images ont glacé les internautes. En début de semaine, le rappeur Timal s’est filmé en train de s’en prendre à son chien qui avait uriné dans son salon. Très rapidement, la justice s’est emparée de cette affaire. D’ailleurs, la sentence vient d’être dévoilée. Gentsu vous donne tous les détails.

Prendre un animal nécessite beaucoup de temps et de patience. Toutefois, il n’est pas rien qu’un(e) propriétaire perd patience et s’en prenne à son compagnon domestique d’une manière peu appréciable. Cela a été le cas de Timal en début de semaine. Furieux que son chien ait fait des bêtises, il n’a pas hésité à l’insulter en lançant des coups de pied sur l’animal apeuré. Très rapidement, les images ont fait le tour de la Toile et les internautes ont manifesté leur indignation sur les réseaux sociaux.

S’il a essayé d’alléger la situation en disant qu’il l’aimait et qu’il s’agissait simplement de l’éducation, les choses sont parties beaucoup plus loin. En effet, la fondation des 30 millions d’amis s’est emparée de cette histoire et a même pu faire confisquer son chien. « Nous venons de saisir les deux chiens du rappeur Timal ! Affaire du rappeur Timal : maltraitance sur ses chiens. Saisis par Action Protection Animale. Les chiens viennent d’être secourus par Action Protection Animale. Tous les deux sont à l’abris et saisis à notre profit ! APA a déposé plainte pour acte de cruauté contre le rappeur qui va être placé en garde à vue » a expliqué le compte Action protection animale.

Timal écope d’une amende de 6000 euros pour avoir maltraité son chien Timal écope d’une amende de 6000 euros pour avoir maltraité son chien

Timal écope d’une amende de 6000 euros pour avoir maltraité son chien

Ce jeudi 1er septembre 2022, Timal a été condamné par le tribunal de Meaux à verser une amende pour « actes de cruauté envers un animal domestique ». Résultat, il a écopé à une peine de 120 jours-amendes à 50 euros soit un total de 6 000 euros. S’il ne le faisait pas, le rappeur devait séjourner en prison. Il a pour interdiction d’avoir des animaux en sa possession durant cinq ans. « C’est une peine adaptée à la situation puisque Timal a reconnu les faits et surtout a exprimé des regrets extrêmement sincères. La vidéo n’est pas du tout représentative de la manière dont il a toujours traité ses animaux » a expliqué son avocate Me Elise Arfi à l’AFP.

Qu’en pensez-vous ?

D'origine guadeloupéenne, Ruben Louis a décidé de faire un clin d’œil à ses racines en utilisant Timal comme nom de scène. Présent dans le rap français depuis plusieurs années, il a offert plusieurs punchlines mémorables en l'espace de deux albums.

Lire la suite