Rohff continue de s’attaquer à Booba : « Je ne te lâche plus, je vais t’éteindre »

Le 06 Déc 2020 à 09:55 par djfreak

Il y a quelques heures, Rohff s’est de nouveau attaqué à Booba sur son compte Instagram. Le rappeur du 94 a notamment lancé un avertissement à son rival, il ne compte pas le lâcher de si tôt.

Absent des médias pendant un long moment, le rappeur du 94 a fait un retour très remarqué au mois d’octobre dernier avec son titre GOAT. La sortie de ce morceau a également été marqué le retour de Rohff sur Instagram pour clasher son rival Booba. Après plus de 6 ans de silence, l’artiste originaire de Vitry ne lâche plus le Duc, qui n’hésite pas à lui répondre.

Depuis quelques semaines, Rohff a fait des révélations sur Booba, comme sa relation avec une jeune femme âgée de seulement 16 ans ou avec une transsexuelle.

Rohff s’en prend de nouveau à Booba sur Instagram

A présent, il ne se passe pas une journée sans que Rohff ne s’attaque à Booba dans sa story Instagram. Le rappeur du 94 a une nouvelle fois lancé un message à son rival. Suite à la sortie du nouveau titre de son rival, intitulé Pompéi où il collabore avec JSX, Rohff critique le fait que B2O s’en prend à des mères de famille et parle également de ses propos blasphématoires dans ses morceaux.

« Pendant que j’étais bayonné par la justice, il en profitait comme un lâche. Quand je suis rentré à Fleury, il a écrit qu’il m’avait effacé avec une croix. N’est-ce pas ? J’ai pris mon mal en patience, maintenant regardez comme je lui fais bouffer sa croix. Il dit que le plus important c’est respecter les hommes et les religions ? Il ment sans gêne, humilie les meilleurs que lui H24. Insulte famille, mère de famille pour un classement, un podium dans le rap. Blasphème les religions, se croyant au rang de Dieu. Quel menteur, schizophrène, sacré Erk Elie. Wallah je te lâche plus, je vais t’éteindre t’inquiète. »

 

Booba est dans la sauce depuis quelques jours suite à ses paroles dans son dernier titre. « Pauvre Marie était vierge, elle m’a snapé les doigts dans la chatte », avait-il lâché dans son couplet. Beaucoup d’internautes se sont exprimés sur les réseaux sociaux, trouvant les propos de l’artiste blasphématoires.