RK accusé de violences conjugales : il écope de six mois de prison avec sursis

Le 09 Nov 2021 à 11:13 par Sikagz

Après plusieurs reports, le jugement de RK s’est déroulé au tribunal de Meaux ce lundi 8 novembre 2021. La sentence est tombée. Accusé de violences conjugales, le rappeur a récolté six mois de sursis probatoire. Gentsu vous raconte tout.

De la musique à la réalité, il n’y a parfois qu’un pas. D’autres fois, il y a un fossé qui sépare ce que disent les rappeurs dans leurs morceaux et les coulisses de leur quotidien. Alors que RK brille sur les plateformes, son image en a pris un coup juste avant l’été à cause d’une polémique liée à une querelle avec sa compagne qui s’est terminée avec de la violence et qui a été portée jusqu’au tribunal. Explications.

RK accusé de violences conjugales : il écope de six mois de prison avec sursis

Souvenez-vous, au début de l’été, RK a été au cœur d’un badbuzz lorsque des images de coups portés envers sa compagne ont été dévoilées au grand jour. En effet, il l’aurait assené de coups au visage après une altercation à leur domicile à Serris. Les forces de l’ordre sont intervenues juste après avoir été prévenues par les voisins. De là, le jeune homme a immédiatement été placé en garde à vue pour répondre de ses actes qu’il a partiellement reconnu. . Quant à la victime, elle a bénéficié d’une ITT (incapacité totale de travail) pénale d’une durée de 4 jours. Cela dit, le procès a entre temps été reporté à plusieurs reprises notamment à cause de son avocat qui était en vacances, ce qui lui a laissé trois mois de répit. Finalement, celui-ci s’est déroulé au tribunal de Meaux ce lundi 8 novembre 2021.

La sentence est tombée et RK a finalement écopé de six mois de prison avec sursis probatoire pour violences conjugales selon les premières informations du Parisien. Pour rappel, l’artiste de son vrai nom Ryad Kartoum est accusé d’avoir donné un coup de poing au visage de sa petite amie de l’époque. Chose qu’il a nié. De plus, il a interdiction de rentrer en contact avec elle. A côté de cela, il devra également suivre un stage de responsabilisation des auteurs de violences conjugales. Jusqu’à aujourd’hui, le rappeur ne s’est jamais exprimé de manière publique au sujet de cette histoire.

RK accusé de violences conjugales: Sadek réagit à son tour

Si RK est silencieux à ce sujet là, il a immédiatement pu recevoir le soutien de l’un de ses amis du game qui n’est autre que Sadek. Le rappeur s’est exprimé publiquement à ce sujet en lui adressant les mots suivants dans sa story:  » (…) Mais le problème, c’est que nous, on a le droit à aucune erreur sinon ça leur donne raison de nous éteindre. Je ne connais pas l’histoire, mais je te connais toi. Je t’aime mon frère et je suis avec toi, je n’attendrai pas que tu sortes un son pour le dire ». 

Un autre rappeur est intervenu à ce sujet là quelques jours après la polémique. Il s’agit de PLK qui a pris la parole dans Planète Rap en disant: « Quand je vois un petit qui fait une connerie, je vois les condés qui sont chez lui en une heure. Par contre, quand j’entends des histoires où y à des femmes qui portent plainte 48 fois, et qu’il ne se passe rien du tout jusqu’à ce qu’on les tue, ça m’affole plus. Quand tu vois qu’il y a un mec qui met une balle dans la tête à une meuf et qu’il la brûle dans la rue il n’y a pas un condé. Par contre, ils sont là à faire peur ou frappent les petits, c’est juste ça qui me désole en France à cette heure-ci ». Cela dit, on ne sait pas s’il parlait du cas de RK lorsqu’il disait tout cela ou non.

RK accusé de violences conjugales : sa promotion gâchée ?

Les faits sont tombés à une période plutôt mal venue pour RK. En effet, le jeune homme a sorti un nouvel album début juillet baptisé 100 Rancunes où il a invité plusieurs artistes tels que Zkr, Ashe 22, Landy, Maes et DRK2BINKS.  D’ailleurs, son petit frère a fait une grosse gaffe qui a fait le buzz en teasant le projet sur ses réseaux sociaux. Un peu plus discret à cause de ce scandale, le rappeur a malgré tout fait la promotion de son album mais n’a pas pu trop s’étaler au vu de ce qu’il s’est passé juste avant. Entre temps et ce, avant le procès, le jeune homme teasait déjà son retour en studio d’enregistrement en prévenant que ses fans n’étaient pas prêts pour ce qui allait arriver. La décision de justice va-t-elle remettre ses projets à plus tard ? Les internautes attendent toujours une réaction de sa part. Que pensez-vous de la sanction donnée au rappeur ?

Reste à savoir si cette histoire va entacher la carrière de RK ou non.