Montre jamais ça à personne : Orelsan se dévoile dans un documentaire

Le 29 Sep 2021 à 13:47 par Sikagz

Alors que les fans d’Orelsan attendent son retour dans les bacs avec impatience, le rappeur a préparé un nouveau projet. Il s’agit d’une série documentaire réalisée par son frère pour Amazon Prime. Gentsu vous en dit davantage sur « Montre jamais ça à personne » disponible à partir du 15 octobre prochain.

Il y a quelques semaines de cela, Orelsan dévoilait sa collaboration avec Ninho pour le titre Millions. Un retour qui a fait du bien aux fans du rappeur qui s’inquiétaient de sa métamorphose physique. Mine de rien, le parcours de l’artiste commence à dater puisqu’il a déjà vingt ans de carrière à son actif notamment avec ses fidèles acolytes Skread, Ablaye et Gringe. Et avec deux décennies de rap au compteur, il fallait forcément marquer le coup. C’est désormais chose faite avec Montre jamais ça à personne. Il s’agit d’une série documentaire réalisée par son frère qui va être diffusée à partir du 15 octobre sur Amazon Prime avec six épisodes de 30 à 40 minutes.

Montre jamais ça à personne : Orelsan se dévoile dans un documentaire

Attendez-vous à découvrir Orelsan comme vous ne l’avez jamais vu. Entre des images inédites de ses débuts puis l’époque du succès ou encore ses moments de doutes, les polémiques, ses fans ou encore les séances studio… tout sera mis en lumière afin de comprendre l’univers et le parcours de l’interprète de La Terre est ronde. « Ça sert à rien d’avoir peur, parce que si c’est pas bien on recommence et au moins ça fait avancer » a révélé le rappeur. Nul aucun qu’il n’y aura pas de filtres. D’ailleurs, la bande-annonce est déjà disponible, regardez:

D’ailleurs, son frère Clément Cotentin également réalisateur du documentaire a fait des confidences à ce sujet: « Je voulais que le public puisse être encore plus touché par sa musique, comprenne à quel point Orel y met tout ce qu’il a. Il m’a donné carte blanche (…) J’ai toujours aimé les outsiders, les gens qui arrivent grâce à leur volonté, au travail, à écrire leur propre histoire. J’ai senti ça chez mon frère qui, en plus, était mon guide dans plein de domaines. Je vois ce documentaire comme une aventure incroyable, celle de mon frère, ses potes et moi, davantage qu’un documentaire de musique« … ça promet en tout cas !

Par ailleurs, Tyron Woodley a tenu parole en se tatouant le nom de Jake Paul sur la main.