Mohamed Henni donne de la force à Booba en achetant ULTRA 92 fois

Le 09 Mar 2021 à 11:15 par Sikagz

Cela fait maintenant plusieurs jours que tout le monde en parle : Booba a sorti son tant attendu dernier album baptisé ULTRA. A cette occasion, Mohamed Henni a encore une fois vu les choses en grand puisqu’il s’est offert près de 92 CDs du même projet. Gentsu vous en dit davantage sur sa nouvelle idée loufoque.

Avec plus de 20 ans de carrière à son actif ainsi que dix albums, Booba a décidé de tirer sa révérence avec ULTRA. S’il s’est fait beaucoup d’ennemis dans le milieu au cours de ces dernières années, il garde malgré tout une image inspirante pour de nombreux artistes. C’est le cas de Hatik qui n’a pas hésité à le complimenter lors de l’une de ses récentes interviews chez Skyrock où il a déclaré: « La carrière est incroyable. Il le dit lui même : « Ma carrière est incroyable ». C’est un mec qui m’a bercé de Temps Mort à Ultra, j’ai pas encore écouté Ultra. De Temps Mort à Ultra c’est un sans faute. Le mec a toujours été précurseur dans plein de domaines. Il a ramené des sonorités kainry, de l’auto-tune à balle, il a ramené de la zumba. Bref, t’as vu c’est un grand grand monsieur, le plus grand monsieur du rap français, j’ai pas honte de le dire. Pour moi, c’est la plus belle carrière du rap français. Après il y a plein d’autres exemples de grandes carrières de ouf, chacun ses goûts mais moi je vais jamais dire du mal de B2O. Il est trop fort, je l’ai trop écouté dans ma vie pour dire quoi que se soit ».

Mohamed Henni donne de la force à Booba en achetant ULTRA 92 fois

Très fan de football, Mohamed Henni est également un grand amateur de rap. En attendant de savoir si le Youtubeur va vraiment courir nu dans Canet, ce dernier a vu les choses en grand pour ULTRA. En effet, l’influenceur n’a pas hésité à célébrer les 26 ans de carrière de son ami en commandant 92 albums et a même proposé d’en offrir quelques exemplaires à sa communauté. Une belle manière de participer à la promotion de Booba dis donc !

En tout cas, il fallait oser ! En parlant de musique, sachez qu’Aya Nakamura a raconté l’histoire derrière son titre féministe « Biff ».