Moha La Squale nie fermement les accusations d’agressions sexuelles

Le 19 Avr 2021 à 11:37 par Sikagz

Alors qu’il devait faire son retour dans les bacs, Moha La Squale a vu ses plans totalement annulés à cause des accusations d’agressions sexuelles planant au dessus de sa tête depuis septembre dernier. L’avocate du rappeur a donné des nouvelles concernant cette affaire. Explications.

Longtemps silencieux par rapport à l’affaire de violences infligées à des jeunes femmes où il serait impliqué, Moha La Squale a récemment réagi par l’intermédiaire de son avocate. L’artiste a révélé qu’il voulait livrer sa vérité à son tour. Seulement voilà, en attendant les nouveaux rebondissements, le rappeur a été jugé la semaine dernière pour une affaire datant de juin 2020 pour refus d’obtempérer aggravé, outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique et rébellion après son interpellation. De là, il a été condamné à six mois de détention à domicile.

Au cours d’une entrevue avec Non Stop Info, son avocate a réagi à cette sanction en disant: « Quand il y a une condamnation, on est rarement satisfait mais s’il y a un motif de satisfaction à avoir, c’est quand même de reconnaître que le tribunal a rendu une condamnation qui est beaucoup plus basse que ce qui avait été demandée par le parquet ». Selon elle, son client « s’attendait à avoir une sanction, il n’y a pas de surprise ». De plus, Moha La Squale devra porter un bracelet électronique.

Moha La Squale nie fermement les accusations d’agressions sexuelles

Mais ce n’est pas tout puisque Me Elise Arfi est revenue sur l’affaire d’agressions sexuelles dont Moha La Squale est accusé. L’avocate a déclaré: « Les plaignantes se sont très, très amplement répandues sur les réseaux, également via leurs avocats dans la presse écrite. Dans ce dossier, nous n’avons pas la copie de la procédure, nous n’avons pas accès au dossier (…) On a pu reconstituer de qui il s’agissait, qui sont les plaignantes et mon client conteste fermement les accusations contre lui ».

Cette affaire avait éclaté au grand jour en septembre 2020 après que le hashtag #Balancetonrappeur ait envahi les réseaux sociaux. Moha La Squale a dû remettre à plus tard tout ses projets notamment son dernier album. En parlant de rap et de problèmes judiciaires, Ademo aurait eu d’incroyables propos à l’encontre des agents de police qui l’ont arrêté.