Ademo prêt à faire un octogone avec les policiers ? Il leur aurait donné rendez-vous

Le 19 Avr 2021 à 10:51 par Sikagz

Il y a quelques jours, le procès d’Ademo a finalement eu lieu. Le tribunal a ainsi requis deux mois de prison ferme pour le rappeur accompagnés du port d’un bracelet électronique. En attendant, de nouveaux éléments ont été révélés concernant son altercation avec les forces de l’ordre… Ambiance !

En septembre dernier, une vidéo a fait le tour de la Toile. Il s’agit de l’arrestation très corsée d’Ademo qui s’est retrouvé plaqué au sol par plusieurs policiers. Tout serait parti du fait que le membre du groupe PNL était en train de rouler une cig*rette artisanale d’herbe dans les rues de Paris alors qu’il se trouvait avec sa femme et leur bébé. Interpellé par la Police, il serait vite monté au créneau. De là, une altercation a été dévoilé entre lui et plusieurs agents des forces de l’ordre qui ont été forcés à le mettre à terre. Mercredi 27 janvier, l’artiste devait passer devant le tribunal correctionnel de Paris pour cette affaire et ne s’était pas présenté. L’audience a donc été repoussée à la semaine dernière. Le frère de NOS a ainsi été jugé pour « outrage», « rébellion » et « usage de st*péfiants ».

Ademo prêt à faire un octogone avec les policiers ? Il leur aurait donné rendez-vous

Absent ce mercredi 14 avril 2021, le procureur a requis deux mois de prison ferme sous surveillance électronique à domicile, cinq mois de sursis ainsi qu’une amende d’un montant de 2000 euros contre Ademo. La journaliste Camélia Kheiredine a donné quelques détails concernant les dires durant l’audience sur Twitter et c’est plutôt surprenant.

Ainsi, on a pu lire : « Tarik a essayé de me porter des coups qui m’ont valu des bl*ssures physiques. Lorsque j’essaye de le mettre sur le ventre pour le menotter, il a essayé d’attraper ma jambe. J’ai une torsion au genou qui s’est crée. Je suis toujours en arrêt (…) Tarik nous a dit qu’il nous prend un par un et qu’on a de la chance d’être 4 policiers (…) Tarik m’a donné rendez-vous dans un ring à Levallois-Perret (…) j’ai arrêté de travailler et j’ai quitté la région suite à ça (…) Il se sentait au dessus des lois. Il voulait être menotté devant alors que nous on menotte à l’arrière. Il se sent vraiment au dessus des lois ».

Qu’en pensez-vous ? Par ailleurs, sachez que Booba est prêt à participer au pari de Mohamed Henni qui va escalader la Tour Eiffel sans habits.