McFly et Carlito font découvrir PNL à des bonnes sœurs

Le 08 Mar 2021 à 13:18 par Sikagz

Cela fait maintenant plusieurs années que PNL s’est fait une place unique dans le rap game. D’ailleurs, les deux frères connaissent également un franc succès à l’échelle internationale. Dans leur dernière vidéo, McFly et Carlito ont choisi de faire découvrir le groupe français à des bonnes soeurs. Leurs réactions sont tout simplement fabuleuses… Regardez !

Décidément, PNL touche vraiment tout le monde. Au cours d’une interview accordée à Konbini, Roselyne Bachelot a révélé être une grande fan du duo. « D’abord, j’adore le cloud rap et j’adore PNL (…) Aller assister à un spectacle de cloud rap et de PNL le 26 février, c’est nous qui avons la réponse. Si on peut le faire, je vous garantis qu’on le fera. Parce que ces mesures de confinement, elles n’ont pas été faites pour embêter les gens, on le fait pour contenir une épidémie qui est d’une gravité exceptionnelle avec un virus qui a un pouvoir de virulence et de contamination tout à fait majeur. Le spectacle debout a une caractéristique, c’est que qu’on le veuille ou non, les spectateurs s’agglutinent au pied de la scène ou se produisent les artistes. À ce stade, j’ai du mal à imaginer qu’on puisse autoriser des spectacles debout tant qu’on n’aura pas trouvé un vaccin et qu’il ne sera pas largement diffusé dans le public » a-t-elle confié.

Aujourd’hui, le groupe qui a décroché un nouveau record avec « Au DD » compte notamment de nouvelles fans plutôt atypiques !

McFly et Carlito font découvrir PNL à des bonnes sœurs

Dans leur dernière vidéo, ils ont tenu à partager leur passion de Youtube avec plusieurs bonnes sœurs. Pour cela, ils leur ont fait également écouter PNL qui a récemment été repris par Sniper. « Moi j’aime le rap, le principe d’arriver à utiliser la langue en rythme, ça j’aime beaucoup » a d’abord déclaré une première femme. Soeur Anne a ensuite commenté: « En voyant cette vidéo, j’ai été touchée par l’endroit où ils jouent. C’est le lieu de vie de tant de jeunes ces murs carrelés, le sous sol, une lumière tamisée, un lieu étouffant… C’est un lieu de vie (…) Ça fait mal quelque part« . Une autre a ajouté : « Ils transforment un lieu sordide par l’esthétique de leur chant ». Vous l’aurez compris, elles ont été conquises !

Voilà des propos qui risquent de faire plaisir aux principaux concernés.