Lacrim ramène ses amis albanais dans Planète Rap, Fred Musa est confus

Le 08 Déc 2021 à 11:02 par Sikagz

« Touche un membre de ma clique n*gro, tu verras qu’on n’est pas tout seul » chantait Gradur. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Lacrim est plutôt bien entouré. La preuve avec sa bande d’amis albanais venus l’accompagner à l’occasion de son Planète Rap… pour le plus grand bonheur de Fred Musa. Gentsu vous dévoile tout.

Tic tac, le retour de Lacrim dans les bacs approche à grand pas. En effet, le rappeur va dévoiler « Persona Non Grata » dont on connait d’ores et déjà la tracklist ce vendredi 10 décembre. D’ailleurs, il a concocté quelques surprises pour ses fans entre les billets de 500 euros cachés dans ses projets ou encore la version physique de son premier projet jamais sorti. Alors que le projet est déjà très attendu, le manager de l’artiste a su les tenir en haleine en annonçant qu’il s’agissait de son meilleur album. « Lacrim a fait son meilleur album » a ainsi teasé Oumardinho.

Lacrim ramène ses amis albanais dans Planète Rap, Fred Musa est confus

A quelques jours de la sortie de Persona Non Grata, Lacrim assure la promotion de celui-ci en dévoilant quelques extraits inédits lors de son passage toute la semaine dans Planète Rap. Mais il n’est pas venu tout seul dans les locaux de Skyrock. En effet, le rappeur ne blague pas et son entourage non plus. En effet, Fred Musa n’a pas franchement l’air rassuré par les amis albanais de son invité. « Tout est dit dans le regard », a lâché l’animateur visiblement ravi. On vous laisse découvrir cette séquence plutôt amusante juste ici :

Lacrim ramène ses amis albanais dans Planète Rap, Fred Musa est confus Lacrim ramène ses amis albanais dans Planète Rap, Fred Musa est confus

Fred Musa en a profité pour demander à Lacrim de s’expliquer le nom de son projet (NDLR: Persona non grata signifie personne non bienvenue). Et c’est le sentiment que le rappeur révèle ressentir en France. « Ailleurs, je me sens bien et c’est un truc que je ressens au plus profond de moi. Je parle des médias, je parle du gouvernement. Je suis rentré deux fois en prison ces dernières années pour des histoires bidons qui datent de quinze ans avant. Donc on essaye de me mettre des bâtons dans les roues. Cette année aussi, je voulais pas trop en parler, j’ai eu des problèmes avec la police pour des snaps pour une histoire bidon aussi » a-t-il justifié.

Qu’en pensez-vous ?

Pour la sortie de son nouvel album, Lacrim est revenu sur son dernier projet. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'est pas très fan.

Lire la suite