Jarod prend position dans une lettre destinée à Freeze Corleone

Le 21 Sep 2020 à 11:48 par Sikagz

Cela fait maintenant plusieurs jours que Freeze Corleone est au cœur de nombreuses polémiques depuis la sortie de son album intitulé La Menace Fantôme. Après avoir dû dire adieu à son contrat avec Universal, le rappeur a reçu une vague de soutien de plusieurs artistes. A la surprise générale, Jarod a lui aussi pris la parole afin de prendre position et surtout ouvrir le dialogue avec l’artiste.

Le 11 Septembre dernier, Freeze Corleone sortait son album La Menace Fantôme. Teasé depuis un bon moment, cela faisait deux ans que les fans l’attendaient. Malheureusement pour le rappeur, certains de ses titres ont été censurés et le Ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin veut le poursuivre en justice pour « apologie du nazisme et antisémitisme ». En attendant, cette polémique a déjà eu de nombreuses conséquences sur la carrière du leader du 667. En effet, Universal Music France a mis un terme à leur collaboration pendant que sa discographie pourrait également être retirée des plateformes de streaming.

Face à la situation, plusieurs artistes ont témoigné leur soutien à Freeze Corleone comme par exemple : Shay, Laylow, Dinos, Kalash Criminel, Seezy, Gazo, Cheu-B, Luv Resval, Key Largo, Barack Adama, Flem et Zefor de 13 Block. De son côté, Jarod a souhaité adresser une lettre à ce dernier qu’il a commencé en lâchant: « Cher frère, tu es anti et je suis sémite, nous sommes destinés à cohabiter alors discutons. Qu’y a t il de plus jouissif que la liberté ? Tout le monde en parle, certains même la vendent, mais qui y a réellement goûté ? Toi ! Tu t’en es même goinfré à en faire saliver la France entière. Pendant que tu choquais les ascètes et végan de la bien-pensance moi, tu m’as donné envie de remettre le tablier et de renouer avec les fourneaux ».

Freeze Corleone : Jarod lui tend la main pour ouvrir le dialogue

Mais Jarod ne s’est pas arrêté là puisqu’il a ensuite écrit à celui qui a été validé par Raheem Sterling:

Tu es jeune et inspires ta génération intrinsèquement, tu n’es pas de ces pantins qui vocifèrent et gigotent sur la drill comme ils frotteraient une quelconque aguicheuse dans une soirée «urbaine» pour réservistes. Tu es subtil et la subtilité ouvre la voie à la profondeur. Tu es déterminé, et, n’en déplaise à Adolf, nous ne sommes plus dans les années 30, les vestiges des rancœurs tenaces causées par d’inhumaines exactions ancestrales ne nous regardent plus (…) Nous vivons dans ce monde, et nous ne sommes pas choqués qu’ils se fichent de l’Afrique, alors pourquoi eux s’offusquent quand tu dis te ficher de la Shoah ? Bonne question (…) Ils t’ont tourné le dos, grand bien t’en fasse, tu es assez bien entouré pour savoir que c’est le sort qu’on réserve aux hommes libres, tu dois certainement aimer la solitude (…) Merci de faire ce que tu fais, merci de rester droit dans tes bottes, merci de nous inspirer (…) P.S : J’espère que tes collègues rappeurs ne tourneront pas leur veste… s/o Shone, Saza, Hype, Alpha.

Que pensez-vous de ses mots ?