Booba devient l’arbitre du clash opposant Gérard Jugnot à Jean-Marie Bigard

Le 03 Déc 2020 à 13:07 par Sikagz

Booba adore « la sauce« . Lorsqu’il n’est pas en train de se clasher, il adore regarder les autres le faire. C’est ce qu’il s’est passé lorsqu’il a vu Gérard Jugnot et Jean-Marie Bigard se crêper le chignon. Gentsu vous propose de découvrir comment le rappeur a tenté d’arbitrer cette dispute.

Booba est le roi du clash. C’est en partie pour cela que Rohff a repris ses tacles à son égard. Pourtant, il avait affirmé ne plus vouloir lui faire la guerre au micro de Rapunchline à qui il a lâché:  » Il y a de la place pour tout le monde. Ca va un peu trop loin je trouve, t’as capté ? Qu’est-ce qu’on enseigne aux nouvelles générations ? Qu’il faut humilier, rabaisser les gens pour réussir ? On ne peut pas laisser faire ça gros (…)  Je me suis fait connaître à travers mon travail, mes albums, mes projets. Mes doubles albums, mes freestyles, mes performances. On a porté des générations (…) Ce n’est pas les clashs (…) Pour faire la paix poto, il faut que les gens commencent à se soigner (…) Tout est faisable (…) Tant que c’est comme ça, je ne les aimerais pas c’est sûr. Je viens de là où on a des valeurs, là où on a du respect et là où on fait la part des choses entre la musique et les familles ».

Le rappeur n’est pas toujours au cœur des clashs, il aime aussi arbitrer ceux des autres. Regardez !

Booba arbitre le clash opposant Jean-Marie Bigard à Gérard Jugnot

Alors que Jean-Marie Bigard a été attaqué par Gérard Jugnot sur le plateau de Touche pas à mon Poste sur ses positions politiques, le comédien avait lâché des propos chocs notamment sur sa sincérité en disant : « Un comique n’a pas à faire de politique (…) oui, c’est ça le pire, mais Hitler aussi…Hitler était très sincère ».

Booba a décidé de prendre la défense de celui qui est fan de SCH en partageant un émouvant témoignage où il explique s’être retrouvé à emprunter une importante somme d’argent pour aider un jeune homme atteint du cancer. D’ailleurs, il a guéri. Le rappeur qui est prêt à encore provoquer Gims a donc voulu prouver qu’il avait un meilleur fond que ce qu’a affirmé l’acteur de 68 ans.

Face à ce soutien, l’humoriste a décidé de prendre la parole en une vidéo divisée en deux parties et diffusé sur Twitter. Jean-Marie Bigard a donc déclaré: « Il y a des matins comme ça où on te traite du pire et du meilleur » tout en disant qu’il adorait le rappeur et qu’il exigeait un minimum d’excuse de son rival.

De son côté, Booba a été réactif et a répondu: « J’ai toujours su que Jugnot c’était une grande quiche géante ». Voilà qui est dit !