Booba a la preuve que Demdem et Rohff se sont fréquentés

Le 23 Déc 2020 à 12:37 par Sikagz

Il y a quelques jours, Booba a été banni d’Instagram. Mais le rappeur n’a pas dit son dernier mot puisqu’il se lâche sur Twitter désormais. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il ne compte pas du tout lâcher Rohff et Demdem. Regardez !

Rohff et Booba se font la guerre depuis plusieurs années désormais. Pourtant, la voie vers la réconciliation aurait pu être envisagée au vu des dires de l’interprète de La Puissance au micro de Rapunchline. « Il y a de la place pour tout le monde. Ca va un peu trop loin je trouve, t’as capté ? Qu’est-ce qu’on enseigne aux nouvelles générations ? Qu’il faut humilier, rabaisser les gens pour réussir ? On ne peut pas laisser faire ça gros (…) Je me suis fait connaître à travers mon travail, mes albums, mes projets. Mes doubles albums, mes freestyles, mes performances. On a porté des générations (…) Ce n’est pas les clashs (…) Pour faire la paix poto, il faut que les gens commencent à se soigner (…) Tout est faisable (…) Tant que c’est comme ça, je ne les aimerais pas c’est sûr. Je viens de là où on a des valeurs, là où on a du respect et là où on fait la part des choses entre la musique et les familles », a-t-il révélé juste avant de lancer un freestyle où il le taclait.

Depuis, Booba qui s’est fait bloquer sur Twitter suite au signalement des internautes a beaucoup d’inspiration concernant son ennemi juré.

Booba a la preuve que Demdem et Rohff se sont fréquentés

Booba a du très gros dossier et il est fier de pouvoir les afficher. En effet, le rappeur qui a récemment dévoilé son titre « Azerty » a décidé de révéler ses preuves concernant la relation passée entretenue par Demdem et son ennemi. « Marabout Gims, tu la connais elle ? Avec Rohff les soirées parkings et fromage de chèvre bordeaux chamelle. DemDem la farouche » a-t-il lâché au passage.

Mais Booba ne s’arrête pas là. Très remonté contre Demdem, il a envoyé un sacré montage photo dans sa story et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est sombre:

Pour le moment, les principaux concernés n’ont pas répondu… mais cela ne saurait tarder !