34 Centimes : Que signifie réellement le nom du label de Damso ?

Le 22 Sep 2020 à 12:06 par Sikagz

Ce vendredi 18 septembre 2020, Damso faisait son retour dans les bacs. Il semblerait que QALF, attendu depuis 2015, ait réussi à séduire le cœur de son public. Désormais en indépendant, le jeune homme n’a pas choisi le nom de son label au hasard. Gentsu vous explique tout.

Cela faisait deux ans que Damso n’avait plus sorti de projet dans les bacs depuis Lithopédion malgré quelques collaborations avec des confrères du rapgame. A l’occasion de la sortie de sa mixtape QALF, le rappeur Belge a accordé une interview à Fred Musa sur Skyrock où il a évoqué sa séparation avec son ancien producteur Booba et a déclaré: « Pour moi, ce n’est pas douloureux (…) J’ai fait trois albums. J’ai toujours eu une vision très artistique des choses en général. Ce n’est pas une douleur. Une douleur c’est quand c’est des choses quand c’est ma mère ou d’autres choses. Quand c’est le boulot, c’est fini. On s’échange des civilités et on avance (…) Il n’y a jamais eu de haine et je pense que ça se lit sur mon visage (…) Je n’ai pas de rancune (…) Les choses vont bien (…) Il y a vraiment des vraies choses dans la vie ».

D’ailleurs, en parlant de son dernier projet, des rumeurs concernant un second album arrivant dans les jours à venir pour compléter QALF qui cartonne moins d’une semaine après sa sortie circulent vivement sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, plusieurs théories ont été validées et confirmées par Damso.

34 Centimes : l’histoire derrière le nom du label de Damso

Pour ceux qui ne le savaient pas encore, Damso a décidé d’être en indépendant après la fin de sa collaboration avec le 92i. En effet, le rappeur a profité de la sortie de QALF pour annoncer la naissance de son propre label prénommé 34 Centimes. La signification a été trouvée par nos confrères de l’Interlude.

En effet, Damso a déjà fait référence à sa situation avant que sa carrière n’explose et à son compte en banque dans Smeagol où il déclare: « J’suis là pour défoncer tout le rap français, 34 centimes, j’débutais en indé ». Ou encore dans Mucho Dinero où il lâche: »34 centimes dans le compte en banque ». Une belle revanche pour le rappeur qui est loin derrière tout cela désormais.