Cet adolescent devient millionnaire grâce à la vente des PS5

Le 07 Juil 2021 à 13:58 par Sikagz

Sortie en novembre dernier, la PS5 reste toujours un objet très convoité puisque les stocks se sont épuisés à vitesse grand V. Alors qu’ils peinent à être réapprovisionnés, d’autres ont réussi à transformer cela en un sacré business. Gentsu vous propose de découvrir l’histoire de cet adolescent devenu millionnaire grâce à la console.

Avoir la PS5, c’est un peu comme obtenir le Saint Graal. Alors que certains l’ont précommandé, les stocks n’ont pas pu répondre à leurs demandes. Comme par exemple ce gamer Toulousain qui s’était livré sur son désarroi : « Je savais qu’elle serait difficile à avoir le jour de la sortie nationale. Je l’ai donc précommandée et ça a été validé, décrit le jeune homme. Mercredi, ils m’ont appelé pour qu’on convienne d’un horaire pour ne pas qu’il y ait la cohue (…) Le vendeur m’a amené une console dans une poche mais il n’arrivait pas à valider l’achat sur l’ordinateur (…) Une responsable est venue et a demandé au vendeur de ranger la console. Elle m’a dit que je n’avais pas de chance que sur les soixante PS5 commandées, cinq avaient disparu. Arbitrairement, ils ont décidé que je faisais partie de ceux qui n’en auraient pas. Et puis ils m’ont dit de partir. Je voyais les autres à côté venir chercher leur Play normalement (…) Je ne sais pas quand je pourrai en avoir une. Sans doute dans plusieurs mois. Évidemment, je n’avais pas précommandé sur quinze sites mais seulement sur celui-là. Je n’ai commis aucune faute et je me trouve sanctionné » a confié Joris.

Cet adolescent devient millionnaire grâce à la vente des PS5

Alors que des personnes peinent toujours à avoir leur PS5, un certain Max Hayden a eu une sacrée idée. Selon Techtimes, ce jeune adolescent de 16 ans vivant dans le New Jersey a revendu plusieurs consoles signées SONY et des Xbox Series X. De là, il a réussi à se faire un joli pactole depuis son garage. Au total, il a récolté près de 1,7 million de dollars grâce à son business. Dépassé, il a dû prendre deux associés payés quinze dollars de l’heure. Pour satisfaire tout le monde, il a confié qu’il travaillait parfois plus de quarante heures par semaine en dehors de ses heures de cours.

Par ailleurs, découvrez le nouveau tacle de Booba à l’encontre de Didier Deschamps.