PS5 : Un accro aux jeux vidéo se voit privé de sa console

Le 23 Nov 2020 à 10:47 par Sikagz

La Playstation 5 a été attendue comme « le précieux » de Gollum du Seigneur des Anneaux. Cela dit, la console ne nous rend pas (encore) totalement fou comme lui. Et pourtant, ce jeune Toulousain aurait eu toutes les raisons de péter les plombs après avoir été privé de son bien malgré lui. Gentsu vous raconte tout.

La PS5 finira-t-elle par nous rendre fous comme avec Gims ? En tout cas, une chose est sûre: il n’y en aura pas pour tout le monde pour le moment. C’est ce qu’a annoncé la firme dans un communiqué diffusé sur Twitter où l’on a pu lire : « Aucune console ne sera disponible à la vente en magasin le jour de la sortie le 19 novembre, nous vous prions donc de ne pas camper ou faire la queue devant votre magasin habituel dans l’espoir d’acheter une PS5 le jour de la sortie. Soyez prudents, restez chez vous et commandez en ligne »

Seulement voilà, ce Toulousain de 28 ans accro à la marque et aux jeux a eu une fausse joie une fois venu le 19 novembre. « Je savais qu’elle serait difficile à avoir le jour de la sortie nationale. Je l’ai donc précommandée et ça a été validé, décrit le jeune homme. Mercredi, ils m’ont appelé pour qu’on convienne d’un horaire pour ne pas qu’il y ait la cohue » a commencé par raconter Joris.

PS5 : Privé de sa console, ce Toulousain veut porter plainte

Malheureusement, ce jour précieux a viré au drame pour Joris. Il poursuit: « Le vendeur m’a amené une console dans une poche mais il n’arrivait pas à valider l’achat sur l’ordinateur (…) Une responsable est venue et a demandé au vendeur de ranger la console. Elle m’a dit que je n’avais pas de chance que sur les soixante PS5 commandées, cinq avaient disparu. Arbitrairement, ils ont décidé que je faisais partie de ceux qui n’en auraient pas. Et puis ils m’ont dit de partir. Je voyais les autres à côté venir chercher leur Play normalement (…) Je ne sais pas quand je pourrai en avoir une. Sans doute dans plusieurs mois. Évidemment, je n’avais pas précommandé sur quinze sites mais seulement sur celui-là. Je n’ai commis aucune faute et je me trouve sanctionné ». 

Le jeune homme ne compte pas s’arrêter là. « Je suis allé voir un avocat et je vais les poursuivre pour le principe. Une mise en demeure va partir » a-t-il promis. Du côté de la FNAC, l’entreprise regrette ce qu’il s’est passé avec Joris et a révélé: « Nous sommes très attachés à la satisfaction de nos clients. Nous allons bien sûr nous rapprocher de lui. C’est vrai qu’on ne s’attendait pas à un tel engouement. Il y a eu un peu de retard dans certaines livraisons, ce n’est pas propre à Toulouse. Bien sûr, il aura sa console sans attendre des mois ».

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous l’hommage rendu par Omar Sy à Aya Nakamura ?