Un chroniqueur de TPMP richissime, il aime l’argent et ne s’en cache pas

Le 20 Sep 2022 à 15:14 par Sikagz

Ce n’est pas rare que les chroniqueurs de Touche pas à mon poste évoquent leur rapport avec l’argent. Si Benjamin Castaldi a affirmé être ruiné, un autre s’est vanté d’être riche lors d’une interview, il s’agit de Guillaume Genton. Gentsu vous raconte tout.

Cyril Hanouna n’est pas du tout friand des placements de produits, bien au contraire. En effet, il a expliqué pourquoi il refusait d’en faire. Pourtant, il aurait pu se laisser tenter par ces compléments de revenus sachant qu’il a connu une grosse traversée du désert avant le succès de TPMP. « Moi, j’ai toujours les mêmes potes qui sont avec moi depuis que je suis à l’école. Mon but, ce n’était pas de gagner de l’argent, c’était de faire de la télé et de kiffer. Le mec qui se dit : ‘je vais faire de la télé parce que je veux gagner de l’argent’ ou ‘je vais faire un truc parce que je veux devenir blindé’, il est mort. Pour moi, ce n’est pas du tout la bonne démarche. J’ai galéré pendant des années, j’étais en tanasse. Ma mère me donnait 200 euros par semaine et je vivais avec ça. Je n’avais rien d’autre. Je vivais dans un studio. Je ne pouvais pas trop le payer parce que j’avais tout cramé. J’avais toutes mes affaires dans ma voiture. J’avais une Smart, avec le petit coffre, et j’avais toutes mes affaires dedans. C’est pour ça que mes parents sont toujours un peu en stress là-dessus. Ils se disent que ça peut tourner » a-t-il raconté dans Le Podcast.

Un chroniqueur de TPMP richissime, il aime l’argent et ne s’en cache pas

Alors que son collègue Benjamin Castaldi a avoué être ruiné, Guillaume Genton est déjà à la tête d’un bel empire du haut de ses 31 ans. C’est du moins ce que l’animateur radio et producteur a confié à nos confrères de Technikart. En effet, en plus d’être chroniqueur, il a plusieurs boites de production. Fier d’être blindé, le blond a lâché : « Je ne me cache pas d’aimer l’argent – même si je me rends compte que dans la vie privée, ça pourrit les relations humaines. J’aime le confort, mais je n’aime en aucun cas le montrer vulgairement sur les réseaux sociaux. Ce que j’aime avant tout, c’est en faire profiter autour de moi. Je trouve ça assez vulgaire d’en parler, mais si on m’interroge dessus, je réponds. Quand on m’en parle, j’en parle mais je n’ai jamais montré sur les réseaux cette voiture, telle montre, une suite d’hôtel ».

En ce qui concerne son budget, il dépenserait pas moins de 25 000 euros par mois. « J’ai la chance de bien gagner ma vie, mais je ne suis pas du tout économe, je suis extrêmement dépensier. (…) Je dépense dans des voyages, des restos, je suis un bon vivant, avoir des millions sur mon compte ou dans de l’immobilier, ça ne m’intéresse pas (…) J’ai démarré en vendant des petits sujets à NRJ 12, C8… Après j’ai commencé à faire des documentaires et des programmes de flux pour France Télévisions, Canal+. Ensuite, en 2019, j’ai monté Kennedy Agency, spécialisée dans l’habillage 3D des émissions, la création graphique, la réalité augmentée. Là on travaille avec Amazon, Netflix, Endemol, TF1. J’ai aussi une boîte de communication pour les entreprises, Blondinet, et un studio d’édition musicale, La Gamme, spécialisé dans les musiques pour la télévision. L’idée étant de maîtriser entièrement la chaîne de production » a-t-il précisé. Une belle avancée pour celui qui a commencé en vivant dans un six mètres carré et 400 euros par mois.

Un chroniqueur de TPMP richissime, il aime l’argent et ne s’en cache pas Un chroniqueur de TPMP richissime, il aime l’argent et ne s’en cache pas

A côté de cela, Kylian Mbappé aurait refusé de participer à une séance photo des Bleus ce mardi pour une question de droits à l’image.

"C'est un long roman, c'est une belle histoire" entre Booba et Cyril Hanouna. Alors que le DUC a fait une dédicace à l'animateur lors d'une récente interview, Baba n'a pas pu s'empêcher de réagir.

Lire la suite