Six hommes interpellés de justesse avant l’attaque d’un véhicule de transports de fonds à Paris

Le 01 Sep 2022 à 12:59 par Sikagz

Alors que la période estivale touche à peine à sa fin, les forces de l’ordre n’ont pas pris de repos. Et pour cause, ils ont réussi à intercepter l’attaque visant un véhicule de transports de fonds à Paris en fin de semaine dernière. Explications.

Bien que les forces de l’ordre soient critiquées, de nombreuses personnes tentent de réconcilier les jeunes avec la Police. C’est le cas de l’émission parodique Kohlantess qui a opposé des policiers à des jeunes de cité ou encore dans une vidéo à la prison de Fresnes mêlant surveillants à détenus. Seulement voilà, pour plusieurs raisons, la vidéo a dû être supprimée.

Cet été, la Police parisienne n’a pas connu de répits entre les soirées, les touristes et autres débordements. Ainsi, un homme s’est fait arracher sa montre de luxe à 200 000 euros dans le centre de la capitale.

Six hommes interpellés de justesse avant l’attaque d’un véhicule de transports de fonds à Paris

Cette fois-ci, les faits se sont déroulés ce jeudi 25 août 2022. En effet, cinq hommes âgés de 30 à 49 ans ont été interpellés par les policiers de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de Paris en fin de matinée. Ces derniers s’apprêtaient à attaquer un véhicule de transport de fonds banalisé où se trouvaient des matériaux précieux estimés à plusieurs millions d’euros selon Actu-17.

Six hommes interpellés de justesse avant l’attaque d’un véhicule de transports de fonds à Paris Six hommes interpellés de justesse avant l’attaque d’un véhicule de transports de fonds à Paris

Il y a d’abord eu quatre suspects interpellés dans le quartier du Marais alors qu’ils étaient en repérage. Déjà connus des services de Police pour des faits liés au grand banditisme, ils ne sont pas passés inaperçus. Pour commencer, ils étaient au volant de voitures volées avec de fausses plaques d’immatriculation. Lors de cette arrestation, des pist*lets semi-automatiques, un fus*l d’assaut, un fus*l à pompe et un gilet pare-balles ont été retrouvés.

Un cinquième suspect a été interpellé sur son lieu de travail. Le lendemain matin, un sixième individu a été arrêté à son domicile de l’Essonne. La bande a été mise en examen ce lundi 29 août 2022. Quatre d’entre eux ont été placés en détention provisoire. Un cinquième suspect a cependant été laissé libre sous contrôle judiciaire. L’enquête concernant cette affaire était déjà suivie depuis plusieurs mois avant les faits. Et pour cause, les policiers avaient été mis au courant de ce plan. Fort heureusement tout a pu être avorté.

Dans le reste de l’actualité, Jazz a prouvé que DJ Snake l’a humiliée à tort sur les réseaux sociaux.

Depuis plusieurs jours, une nouvelle proposition de loi fait polémique. Celle-ci vise à la loi "relative à la sécurité globale" qui va être débattue ce mardi 17 novembre 2020 à l'Assemblée.

Lire la suite