Nîmes : Des élèves de l’école de Police organisent une fête clandestine

Le 02 Nov 2020 à 20:20 par Sikagz

Cela fait maintenant plusieurs jours que la France est de nouveau reconfinée jusqu’au 1er décembre minimum. Alors que de nouvelles mesures de sécurité ont été instaurés à cette occasion, ces élèves de l’école de Police à Nîmes n’ont pas vraiment montré le bon exemple puisqu’ils ont organisé une fête clandestine. Gentsu vous donne tous les détails.

C’est reparti ! Plusieurs mois après avoir été confinés, la deuxième vague tant redoutée est arrivée. Afin de permettre aux français de pouvoir de fêter les fêtes de fin d’année en famille, un reconfinement a été instauré. Cela dit de nombreux commerces sont encore ouverts comme vous l’a dévoilé Gentsu. Par ailleurs, sachez qu’il est important de respecter ces règles pour éviter que le virus continue de se propager.

Seulement voilà, les nouvelles ne sont déjà pas bonnes à ce sujet. En effet, selon certaines rumeurs, Emmanuel Macron pourrait bientôt nous annoncer que le reconfinement va être prolongé entre huit et douze semaines.

Nîmes : des élèves de l’école de Police organisent une fête clandestine

Alors que les soirées, les réunions en public et les sorties sont devenues interdites et qu’il faut avoir un bon motif pour se déplacer avec une attestation, il semblerait que tout le monde ne veuille pas respecter le protocole. Censés donner l’exemple, des élèves de Police de Nîmes ont organisé une fête clandestine. Mais cet écart de conduite va être puni à en croire les promesses du ministre de l’intérieur Gérald Darmanin.

D’ailleurs, ces images ont beaucoup fait réagir les internautes. On a pu voir des tweets tels que : « Le souci c’est que c’est la bas pour énormément de nouveaux policiers. La formation dure 10 mois dont 4 mois de stage. Les deux nouvelles générations de policiers sont rempli d’abrutis qui ont trop vu 90min enquête sur la 6 et qui pense que leur boulot c’est casser des têtes ». Ou encore: « C’est malheureux de voir ça . Mais c est cette nouvelle police qui prendra la suite des anciens , ba ça me fait peur et c est les mêmes qui nous ferons la moral et nous dressés des amandes pffff on a pas fini dans chier. Heureusement qu’ils y en as des bons ».

Par ailleurs, sachez que des jeunes musulmans ont protégé une cathédrale dans l’Hérault de manière symbolique en soutien aux victimes des attentats de Nice.