Maeva Ghennam piégée par Marie s’infiltre, elle l’attaque en justice

Le 24 Avr 2021 à 01:27 par Sikagz

Invitée sur le plateau de l’émission Quotidien, Marie S’infiltre s’est livrée sur ses problèmes judiciaires. En effet, Maeva Ghennam l’aurait attaquée en justice à cause de son prank à Dubaï. Gentsu vous donne tous les détails.

Il y a quelques jours, Maeva Ghennam faisait partie des influenceurs que Marie S’infiltre a piégé à Dubaï. Tout a commencé lorsqu’elle a posté une vidéo accompagnée de la légende suivante: « Les influenceurs français expatriés à Dubaï : des stars millionnaires qui ont quitté la France et surtout ses impôts, en laissant derrière-eux un nuage de codes promo. Des stars de la TV réalité créés de toutes pièces par nos besoins les plus vils : se vider le cerveau dans l’obscénité d’une bêtise qui fascine, qui fait rire, qui divertit totalement. Certains les adulent, d’autres les détestent, mais pourtant, nous les regardons vivre, nous connaissons le nom de leurs enfants, la marque de leurs vêtement, la couleur de leur voiture ».

En découvrant la supercherie, celle qui s’est affichée proche de Thabiti a pris la parole et a lâché: « Une folle est venue me voir. Je pensais que c’était une fan et comme je suis sympa avec mes fans, elle s’est assise avec moi. Et en fait, elle m’a fait une caméra cachée sauf que c’est interdit de filmer des personnes à leur insu, que ce soit ici à Dubaï ou en France (…) Elle a voulu faire du buzz sur mon c*l. C’est très grave ce qu’elle fait. Je lui envoyé un message je l’attaque ici en France et à Dubaï car c’est interdit de publier la vidéo sans autorisation. C’est très grave de faire des trucs comme ça ».

Maeva Ghennam piégée par Marie s’infiltre, elle l’attaque en justice

Alors que le prank de Greg Guillotin à ses faux beaux parents a amusé la Toile, celui de Marie S’infiltre est resté en travers la gorge de Maeva Ghennam qui a porté plainte contre elle. Interrogée à ce sujet par Yann Barthès, la comédienne a déclaré: « C‘est ce qui a été dit. Maintenant, j’attends encore. Mais ça va, on ne va pas non plus mettre le feu aux poudres (…) Je prends le risque de faire ça. Je ne fais pas ça pour juste montrer, dévoiler ou attaquer certaines personnes personnellement. Ça sert une démonstration, un discours, à montrer le système des influenceurs ». Affaire à suivre donc.

Par ailleurs, découvrez comment une petite fenêtre d’un immeuble situé dans l’Essonne est devenue une star des réseaux sociaux.