Le collectif d’Aide aux Victimes d’Influenceurs porte plainte contre Marc Blata et sa femme

Le 24 Jan 2023 à 12:48 par Sikagz

Décidément, la re contre les influenceurs continue. Après Magali Berdah et d’autres candidats de télé-réalité, c’est au tour de Marc et Nadé Blata de se retrouver dans de sales draps. Gentsu vous propose d’en savoir plus.

Cela fait maintenant plusieurs mois que Booba livre un combat contre Magali Berdah et les arnaques d’influenceurs. D’ailleurs, il n’a pas hésité à balancer sur les escroqueries de Marc Blata. De son côté, le blogueur n’avait pas été tendre non plus puisqu’il s’en était pris à des ministres citant le DUC. « Aujourd’hui, nous avons des ministres qui ont cité Booba lors de leur intervention sur des sujets assez sérieux. Chaque chose à sa place. Booba n’est pas un grand écrivain. C’est un grand rappeur oui certes. A quelle heure, on mélange un rappeur dont le combat c’est du pipeau (…) il est à Miami il s’en fout des contribuables français sinon il payerait ses impôts en France. C’est inadmissible, vous représente l’état français. Etant donné que vous représentez l’état, inutile de vous préciser qu’il faut vous dissocier de cette personne (…) C’est quelqu’un de très virulent qui n’hésite pas à s’en prendre aux femmes (…) Aujourd’hui, on a un rappeur qui a clairement dédié un de ses morceaux à Bertrand Cantat comme s’il disait force à toi », s’est-il insurgé.

Le collectif d’Aide aux Victimes d’Influenceurs porte plainte contre Marc Blata et sa femme

Le début de semaine commence plutôt mal pour Marc Blata et sa femme Nadé. En effet, celui qui a balancé sur Paul Pogba avant de finalement se rétracter est accusé d’escroquerie en bande organisée. Ainsi, le Collectif AVI (Collectif d’Aide aux Victimes d’Influenceurs) a annoncé ce lundi 23 janvier qu’il allait déposer plainte au Tribunal judiciaire de Paris. Près de 88 plaignants ont été victimes de leurs présumées « arnaques ». Cela vise deux affaires, d’une part le projet NFT appelé Animoon dont le préjudice total s’élèverait à plus de 5,5 millions d’euros de perte pour les investisseurs.

De l’autre, cela concerne le trading et le fameux groupe mené par Marc Blata, Blata Gang, poussant ses abonnés à se lancer dans le copy-trading. Des milliers d’euros de préjudice seraient à compter. Pour le moment, les principaux concernés ne se sont pas exprimés à ce sujet.

Le collectif d’Aide aux Victimes d’Influenceurs porte plainte contre Marc Blata et sa femme Le collectif d’Aide aux Victimes d’Influenceurs porte plainte contre Marc Blata et sa femme

La semaine a commencé sous des notes de clash pour Lacrim. Accusé d'escroquer ses fans par  un blogueur de télé-réalité, le rappeur s'en était violemment pris à Marc Blata.

Lire la suite