Couvre-Feu : l’attestation de déplacement à avoir à partir du 15 décembre

Le 15 Déc 2020 à 11:01 par Sikagz

Après un peu plus d’un mois de reconfinement, celui-ci vient d’être levé pour la période des fêtes de fin d’année pour laisser place à un Couvre-feu. Même si les déplacements ne se font plus sous attestation, il y aura des dérogations spéciales après l’heure imposée. Gentsu vous propose de vous procurer le papier dans cet article.

Les doutes planaient et finalement le verdict est tombé : les Français sont déconfinés depuis aujourd’hui afin de pouvoir célébrer les fêtes de fin d’année avec leurs proches sous certaines conditions comme le fait de limiter les regroupements à six personnes. Mais ce n’est pas tout puisque même si le confinement n’est plus de mise, un couvre feu de 20 heures à 6 heures est mis en place à partir du mardi 15 décembre 2020 dans le but de limiter les cas de contaminations au Coronavirus. D’ailleurs, l’attestation dérogatoire de déplacement ne sera plus obligatoire ou presque.

Couvre-Feu : l’attestation de déplacement à avoir à partir du 15 décembre

Après l’heure du Couvre-Feu, il sera possible de se déplacer sous certaines conditions mais muni(e) d’une attestation. Les motifs sont limités et seront « strictement contrôlés » comme l’a annoncé Jean Castex hormis le soir de Noël bénéficiera d’une dérogation. Pour les autres jours, les raisons autorisées après 20 heures seront liées à un trajet entre le domicile et le travail si horaires de nuit ou encore pour des raisons de santé, pour des raisons familiales impérieuses, pour des missions d’intérêt général mais aussi pour sortir son animal de compagnie. Les promenades nocturnes et séances de sport seront interdites étant donné qu’elles sont possibles la journée.

Pour ceux qui veulent se procurer le document, il suffit de cliquer juste ici. Nous vous rappelons qu’il est important de respecter les mesures imposées pour éviter la propagation afin d’assurer la réouverture des bars et restaurants, salles de sport et un retour progressif à la vie « normale ». Pour le moment, le nombre de cas reste encore trop important et ne permet pas à ce que l’assouplissement soit complètement appliqué. Reste à savoir si 2021 sera accueilli avec de meilleures nouvelles. Par ailleurs, sachez que les restrictions n’ont pas empêché des Marseillais de faire une fête clandestine qui pourrait coûter cher aux organisateurs.