Affaire Mila : un premier homme condamné en France

Le 02 Oct 2020 à 12:12 par Sikagz

Début 2020, une grosse polémique est née des propos d’une jeune fille prénommée Mila. Les propos blasphématoires de l’adolescente de 16 ans ont provoqué une haine massive à son égard. L’affaire a été remise au goût du jour mais cette fois-ci à cause d’un homme qui aurait été sanctionné pour son comportement à son égard. Explications.

Après son live Instagram polémique, un hashtag était né sur Twitter: #JenesuispasMila. Quelques semaines après la polémique autour de l’adolescente de 16 ans, cette dernière a brisé le silence sur la plateau de Quotidien. Mila a déclaré: « La police prend ça très au sérieux. Les enquêtes sont en cours (…) Ma vie est clairement en pause. Que ce soit ma vie sociale, les réseaux sociaux, ma scolarité. Je suis déscolarisée (…) On a tous pris cette décision ensemble. Je n’étais pas en sécurité dans mon établissement (…) Vu les menaces que j’ai reçues, j’aurai pu être brûlée à l’acide (…) enterrée vivante (…) J’étais en danger (…) J’ai du mal à croire que je suis dans cette situation (…) Je ne pensais pas que cela pourrait prendre une ampleur pareille (…) J’ai clairement arrêté les réseaux sociaux. Il y a eu de fausses cagnottes de moi (…) Je ne regrette absolument pas mes propos (..) C’était ma pensée. Je n’ai pas à me cacher pour cette raison et à arrêter de vivre pour ça (…) Je m’excuse pour les personnes que j’ai pu blesser qui pratiquent leur religion en paix ».

Affaire Mila : un premier homme condamné en France

L’affaire Mila vient d’être remise au goût du jour. Le motif ? Un jeune homme vient d’être condamné ce jeudi 1er octobre à trois ans de prison dont 18 mois de sursis pour avoir menacé de mort l’adolescente. Il s’agit d’un individu de 23 ans vivant sous curatelle dans un foyer pour adultes handicapés. Ce n’est pas sa première condamnation puisque le 10 septembre dernier, il a été condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis pour avoir menacé des jeunes filles dans un bus et doit bientôt comparaître à Tarbes dans un dossier de stupéfiants. Qu’en pensez-vous ?

Par ailleurs, sachez que TPMP a été puni pour son canular homophobe pendant que 6ix9ine a été victime d’une overdose. De plus, Donald Trump et sa femme viennent d’être testés positifs au Covid-19.