Lukaku profite du sacre de l’Inter pour piquer Zlatan Ibrahimovic

Le 05 Mai 2021 à 12:40 par Sikagz

Entre Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic, c’est un peu comme entre chien et chat. Après la victoire de l’Inter Milan, le rival du suédois n’a pas hésité à en profiter pour le piquer et cela risque de repartir pour un tour. Gentsu vous raconte tout.

En janvier dernier, des rumeurs ont affirmé que le ton est monté entre Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic sur le terrain. Concernant les raisons de cette altercation, des bruits de couloir ont révélé qu’il serait question de remarques racistes. Sur la pelouse, le suédois aurait lâché: « Appelle ta mère et allez faire vos rites vaudous de m***e ». Face aux spéculations, le footballeur de 39 ans avait pris le parole afin de remettre les pendules à l’heure sur Twitter. « Dans le monde de Zlatan, il n’y a pas de place pour le rac*sme. Nous sommes tous de la même race, nous sommes tous égaux. Nous sommes tous des joueurs, certains meilleurs que d’autres » a-t-il écrit.

Cela dit, cela n’empêche pas que les deux sportifs continuent de se détester et n’hésitent pas à le manifester dès qu’ils en ont l’occasion. Cette fois-ci c’est Romelu Lukaku qui en a remis une couche.

Lukaku profite du sacre de l’Inter pour piquer Zlatan Ibrahimovic

Ce n’est une nouvelle pour personne : Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic ne s’aiment pas. Pourtant, ils étaient coéquipiers à l’époque au sein de Manchester United. Juste après avoir pu évincer la Juventus, le joueur belge a fêté la victoire du 19ème championnat des Nerazzuri en taclant son rival en lâchant sur Instagram: « Le vrai dieu a couronné le roi ! Maintenant, prosterne-toi Roi de Milan ! Milan n’a jamais eu de roi, maintenant ils ont un dieu ».

Alors que Zlatan Ibrahimovic prône toujours le fait qu’il est le roi de Milan, il semble avoir été officiellement détrôné. Reste à savoir si la star connue pour son arrogance et ses punchlines épiques va finir par répondre à son ennemi juré Romelu Lukaku. En tout cas, cela semble être de bonne gu*rre.

En parlant de sport et de rancœur, nous venons d’en avoir l’exemple parfait. Conor McGregor est très rancunier et l’a prouvé en bannissant son agresseur du pub qu’il vient d’acheter.