Benjamin Mendy se défend pour la première fois : « Je sais que je ne suis pas Brad Pitt »

Le 08 Nov 2022 à 11:03 par Sikagz

Depuis août dernier, le procès de Benjamin Mendy suit son cours. Pour rappel, il est ciblé par sept accusations de viol. Ce lundi 7 novembre, le sportif a pu prendre la parole lors de l’audience. L’occasion pour lui de nier les relations non consenties avec un discours inattendu. Explications.

A la fin de l’été 2021, la vie de Benjamin Mendy a complètement basculé. En effet, le champion des Bleus 2018 a été accusé de viols par plusieurs femmes. Les faits se seraient déroulés entre octobre 2018 et août 2021 à son domicile de Prestbury, dans le Cheshire. Durant plusieurs mois, il s’est retrouvé derrière les barreaux dans l’une des pires prisons anglaises.

Un coup dur pour le jeune homme qui pensait être dans l’aile VIP. « Lorsque Mendy est arrivé, le personnel a expliqué qu’il allait rester dans l’aile VIP pour sa propre sécurité. Mais peut-être parce qu’il est Français et que son anglais n’est pas excellent, il a mal compris ce qu’ils avaient dit et a pensé qu’il était emmené dans une aile VIP pour célébritésIl a eu un réveil brutal quand il a vu la cellule et a réalisé avec qui il allait être mélangé. Il n’était pas content et ce fut une expérience très difficile pour lui » a raconté une source au micro de The Sun.

Benjamin Mendy se défend pour la première fois : « Je sais que je ne suis pas Brad Pitt »

Cela fait maintenant plusieurs mois que se tient le procès de Benjamin Mendy. Accusé de sept viols, d’une tentative de viol et d’une agression sexuelle, les témoignages glaçants à son égard se multiplient. D’ailleurs, il a été dépeint comme un « prédateur » ayant abusé de victimes « vulnérables, terrifiées et isolées ».

Benjamin Mendy se défend pour la première fois : « Je sais que je ne suis pas Brad Pitt » Benjamin Mendy se défend pour la première fois : « Je sais que je ne suis pas Brad Pitt »

Ce lundi 7 novembre, c’est autour de la défense de s’exprimer. Ainsi, vêtu d’un costume bleu marine et d’une chemise blanche, Benjamin Mendy a pu prendre la parole pour la première fois. « J’ai commencé à recevoir plein de messages sur Instagram (…) Je sais que je ne suis pas Brad Pitt et je sais que les femmes ne venaient pas vers moi pour ce à quoi je ressemble », a-t-il commencé. Puis, il a évoqué qu’il aimait coucher avec de nombreuses femmes même s’il a nié les relations sexuelles non consenties car selon lui « si elles (les femmes) voulaient avoir des rapports sexuels et moi aussi, tout allait bien ».

Lors de ses six mois en prison, Benjamin Mendy a eu le temps de cogiter. « J’ai pensé à toute ma vie car d’habitude je n’ai pas le temps pour. Là j’étais seul, assis et la seule chose à faire était de penser. J’ai pensé à la manière dont j’étais avec les femmes, sur la peur de perdre mon football, me souvenir pourquoi je suis venu dans ce pays (…) En prison vous ne faites qu’une chose : penser. J’avais 4 £ par jour, je les dépensais à la cantine. Dans ma vie d’avant, je pouvais avoir tout ce que je voulais. J’ai appris la valeur de l’argent. J’étais triste en prison mais j’ai appris plein de choses., a-t-il avoué. Il risque la prison à perpétuité.

Le procès de Benjamin Mendy est loin d'être fini. Après plusieurs jours de pause, l'audience a repris.

Lire la suite