Khabib Nurmagomedov a épargné Justin Gaethje pour ses parents

Le 28 Oct 2020 à 10:58 par Sikagz

Juste avant de prendre sa retraite, Khabib Nurmagomedov a livré un ultime combat face à Justin Gaethje. Seulement voilà, sa victoire aurait pu être largement plus violente à en croire les dires du russe. Gentsu vous explique tout.

Avec son combat et sa victoire face à Justin Gaethje, Khabib Nurmagomedov a répondu aux attentes de ses fans. Mais lors de l’UFC 254, les choses auraient pu virer au drame du côté de son adversaire. En effet, il semblerait que l’ennemi juré de Conor McGregor ait été très gentil avec lui… en lui évitant de lui casser le bras car ses parents étaient dans le public. C’est du moins ce qu’a expliqué le russe d’origine Daghestanaise en déclarant: « je n’ai pas voulu le blesser devant ses parents, j’ai préféré l’endormir pour qu’il n’ait aucun problème en se relevant ».

Khabib Nurmagomedov gentil avec Justin Gaethje : Daniel Cormier balance

Mais ce n’est pas tout puisque Daniel Cormier alias le co-équiper de celui qui a dédié son combat à son papa décédé a donné plus de détails lors d’un échange avec un journaliste d‘ESPN à qui il a balancé :

Quand il était au sol, il a d’abord voulu faire à Justin une clé de bras, qui était la soumission préférée de son père. Il s’est mis en position pour cela. Mais alors qu’il allait faire la clé, il s’est rappelé de ce que Justin avait dit toute la semaine, sur le fait qu’il ne taperait pas. Et il n’a pas voulu lui faire mal devant ses parents. Alors il a opté pour un triangle avec ses jambes (au niveau du cou) pour l’endormir.

Il s’agissait de l’ultime combat de Khabib Nurmagomedov. Invaincu depuis 29 combats, celui qui a affirmé qu’il ne donnerait aucune chance de revanche à Conor McGregor a décidé de mettre fin à sa carrière à l’âge de 32 ans afin de tenir la promesse faite à sa mère après le récent décès de son père. « Ma mère ne voulait pas que je combatte sans mon père à mes côtés et je lui ai dis que ce serait mon dernier combat » a-t-il lâché après sa victoire.

Khabib Nurmagomedov a donc tiré sa révérence en vainqueur.