Francis Ngannou sur le point de créer une ligue de MMA en Afrique avec Kamaru Usman et Israel Adesanya ?

Le 14 Avr 2022 à 17:16 par Sikagz

Ces derniers mois, Francis Ngannou a su briller par ses performances. Mais aujourd’hui, le Camerounais est poussé à rester en convalescence. Cela ne l’empêche pas d’avoir des idées plein la tête concernant son avenir. Explications.

Après de longues semaines à provoquer Ciryl Gane, Francis Ngannou a finalement évincé le jeune homme sur le ring. Cela dit, ce n’est pas le seul rival que vise le champion. En effet, son coach est persuadé qu’il peut éteindre Tyson Fury. Mais pour le moment, Francis Ngannou est en convalescence à cause de son genou.

Francis Ngannou sur le point de créer une ligue de MMA en Afrique avec Kamaru Usman et Israel Adesanya ?

Alors que son avenir et son contrat avec l’UFC sont incertains, le sportif ne risque pas de rester sans rien faire. Lors d’un entretien accordé à RMC Sport, Francis Ngannou a évoqué un projet visant à créer un événement UFC en Afrique.

« On a souvent l’habitude de dire : « On veut que l’UFC vienne en Afrique. » Mais d’un autre côté, je me rends compte qu’on devient une fois de plus dépendants. En Afrique, on peut développer une organisation comme l’UFC et être enviés par l’UFC. On a tout le potentiel, tout ce qu’il faut. Je pense que l’Afrique peut développer un truc assez grand, assez beau et adapté pour le continent. L’UFC, c’est beau, mais qu’est-ce qu’on leur envie ? On a les combattants qu’il faut. Il y a plus de 550 combattants hommes à l’UFC et moins de 50 combattants africains. Mais sur les sept catégories, il y a trois champions africains. Ça représente moins de 5% de combattants africains mais 43% de champions. En termes de pourcentage, on domine largement l’UFC » a-t-il expliqué dans un premier temps.

Francis Ngannou sur le point de créer une ligue de MMA en Afrique avec Kamaru Usman et Israel Adesanya ? Francis Ngannou sur le point de créer une ligue de MMA en Afrique avec Kamaru Usman et Israel Adesanya ?

Mais un seul évènement ne suffirait pas. Francis Ngannou poursuit : « On ne va pas toujours espérer que certains, pour leur bonne grâce, viennent faire un événement puis s’en aillent. Derrière, qu’est-ce qu’on gagne? Qu’est-ce que nos jeunes qui restent derrière gagnent ? Si l’UFC vient en Afrique, l’événement va être beau et médiatisé mais une fois qu’ils sont partis, qu’est-ce qu’il reste ? En quoi les jeunes qui sont là en profitent ? Ils ramassent les sous et ils s’en vont… ». Et pour ceux qui se demandent si cela signifie qu’il pourrait créer sa propre ligue, ce dernier a révélé qu’il se verrait plutôt travailler aux côtés de Kamaru Usman et Israel Adesanya : « Une organisation Ngannou ? Non. Mais peut-être la Three Kings Promotion ». Affaire à suivre !

Dans le reste de l’actualité, Franck Gastambide va suivre les traces de Pablo Escobar pour son nouveau projet.

Tic tac, encore plusieurs mois avant que Ciryl Gane et Francis Ngannou s'affrontent dans l'octogone avec comme objectif : obtenir la ceinture des poids lourds de l'UFC. En attendant, le camerounais s'est livré à ce sujet tout en s'en prenant à l'UFC.

Lire la suite