Francis Ngannou se livre sur son salaire à tomber par terre à l’UFC

Le 15 Nov 2022 à 10:28 par Sikagz

Difficile de ne pas connaître Francis Ngannou si l’on s’intéresse au monde des sports de combat. Face à ses performances incroyables, le Camerounais peut se vanter d’être récompensé par un très beau salaire. Explications.

Fin mars 2021, Francis Ngannou a pu prendre sa revanche contre son passé de SDF parisien en devenant le premier africain champion poids lourd de l’UFC. Avec d’impressionnantes performances à son actif, il est rapidement devenu une figure emblématique du milieu.

Toutefois, le natif de Batié a dû mettre sa carrière entre parenthèses durant plusieurs mois des suites d’une blessure au genou survenue lors de sa préparation pour la rencontre avec Cyril Gane. « Francis va subir une intervention, probablement en mars. Le temps de convalescence devrait osciller entre neuf et dix mois. Son ligament collatéral interne est complètement parti mais peut se réparer tout seul. Le ligament croisé antérieur sera opéré », avait annoncé le manageur de Francis Ngannou au micro d’ESPN.

Francis Ngannou se livre sur son salaire à tomber par terre à l’UFC

C’est en 2015 que Francis Ngannou a intégré l’UFC et a entamé sa carrière par un combat contre Luis Henrique. A l’époque, il avait reçu le salaire minimum de la ligue, 10 000 dollars sans compter le bonus de victoire de 10 000 dollars, et les revenus sponsoring d’une valeur de 2 500 dollars. Au vu de son ascension et son parcours sans faute, ses revenus n’ont fait que d’augmenter. Par exemple, il a reçu 600 000 dollars lors de l’UFC 270 en janvier dernier lorsqu’il a évincé Cyril Gane.

Francis Ngannou se livre sur son salaire à tomber par terre à l’UFC Francis Ngannou se livre sur son salaire à tomber par terre à l’UFC

Cela dit, malgré les belles sommes non négligeables, ces sommes ne seraient pas si fantastiques au vu de ce que rapporte Francis Ngannou à l’UFC. D’ailleurs, celui qui a été soulevé par une combattante de 52 kilos n’a pas manqué de le faire savoir au cours d’une entrevue à RFI. « Ce contrat est en réalité à sens unique. Il n’y a aucune garantie pour toi, le combattant. Il n’y a rien qui te protège. Il y a plein d’obligations envers l’organisation, mais l’organisation n’a aucune obligation envers toi. Tu n’as même pas une assurance-maladie. Tu n’as rien ! L’UFC n’a pas l’obligation de t’organiser un combat. Ils peuvent utiliser ça comme pression financière. L’UFC est un bon négociateur. Ils utiliseront tous les atouts possibles pour te dévaloriser et te payer moins cher », a confié le sportif.

Qu’en pensez-vous ?

La rencontre entre Francis Ngannou et Ciryl Gane était celle à ne pas manquer en ce début d'année. Lors de ce combat, le Camerounais en est ressorti gagnant.

Lire la suite