Retour à la case prison pour Kodak Black : le rappeur a été arrêté pour possession illégale d’oxycodone

Le 18 Juil 2022 à 01:45 par Sikagz

Décidément, les nouvelles ne sont pas bonnes pour Kodak Black. Un peu plus d’un an après sa libération, le rappeur s’est de nouveau retrouvé en prison après un contrôle routier. Gentsu vous raconte tout.

Incarcéré en 2019, Kodak Black devait purger une peine de trois ans et demi pour fausse déclaration pour l’acquisition d’une a*me à feu. Prêt à tout pour ne pas rester derrière les barreaux, il voulait dépenser près d’un million de dollars pour négocier sa sortie de prison. Il faut dire que son séjour ne se passait pas vraiment à merveille.

« Nous venons juste d’avoir des nouvelles des co-détenus de Kodak Black au sujet de son traitement. Il n’a pas pu appeler lui-même puisque cela fait 6 mois qu’il est n’est pas autorisé à recevoir d’appels ou de visites pour le punir d’un incident qui a eu lieu à Miami. Vendredi soir, il a été gravement tabassé par 7 gardes à la prison de Big Sandy. Ils l’ont frappé à plusieurs reprises, à la tête, avec un objet métallique. Ensuite, l’un des gardiens l’a attrapé par les parties génitales et lui a dit ‘Tu fais pas le gangster maintenant, tu vas avoir besoin de plus grosses c*uilles pour survivre’. Nous avons prévenu son avocat qui nous a confirmé qu’il allait demander l’ouverture d’une enquête par le département de justice et le FBI » ont déclaré ses proches dans un communiqué diffusé sur Instagram à l’époque. Cela dit, Donald Trump a provoqué la libération anticipée de Kodak Black avant la fin de son mandat.

Retour à la case prison pour Kodak Black : le rappeur a été arrêté pour possession illégale d’oxycodone

Seulement voilà, Kodak Black a eu de nouveaux problèmes avec la justice ce vendredi 15 juillet 2022. Durant un contrôle routier, la police aurait remarqué que sa Dodge Durango avait des vitres teintées plus foncées que la limite légale. De plus, les forces de l’ordre auraient senti une odeur de verdure. De là, les agents ont procédé à un contrôle plus approfondi.

Retour à la case prison pour Kodak Black : le rappeur a été arrêté pour possession illégale d’oxycodone Retour à la case prison pour Kodak Black : le rappeur a été arrêté pour possession illégale d’oxycodone

Résultat : les policiers ont trouvé 31 comprimés d’oxycodone (un analgésique délivré sur ordonnance) et 74 960 dollars en espèces dans sa voiture. Or, Kodak Black qui a eu un badbuzz avec sa mère n’aurait pas l’autorisation d’en avoir selon TMZ. Ses papiers n’étaient plus à jour également.

De ce fait, l’artiste a été arrêté et transporté jusqu’à la prison du comté de Broward en Floride. Cela dit, il a été libéré sous caution après le paiement de 75 000 dollars.

Dans le reste de l’actualité, une fan d’Aya Nakamura lui a rendu hommage avec un tatouage inattendu.

Kodak Black a beau ne plus être derrière les barreaux, ses semaines n'en sont pas plus paisibles bien au contraire. Récemment, le rappeur s'est retrouvé au cœur d'une fusill*de dans la ville de Tallahassee en Floride.

Lire la suite