Ces hommes arnaquent des hôtels de luxe en disant être du Wu-Tang

Le 19 Mar 2021 à 14:37 par Sikagz

Ouh les menteurs ! Deux hommes ont eu l’idée farfelue de se faire passer pour des membres du Wu-Tang afin d’escroquer des hôtels de luxe pour plus de 300 000 dollars de services gratuits. Le duo vient d’être condamné à sept ans de prison. Gentsu vous raconte tout.

Malgré le temps qui passe, le Wu-Tang ne prend pas une ride dans le coeur des fans. Alors forcément lorsque plusieurs enfants des membres ont décidé d’enregistrer leur propre album en réunissant certains d’entre eux, cela a été la folie. Pour le coup, le nom du groupe a été évoqué pour un sujet moins drôle mais malgré tout incroyable.

Ces hommes arnaquent des hôtels de luxe en disant être du Wu-Tang

L’histoire a été rapportée par le Orlando Weekly ce mardi 16 mars. En effet, un certain Aaron Barnes-Burpo âgé de 29 ans et son co-accusé Walker Washington ont réussi à escroquer des hôtels de luxe pour au moins 300 000 dollars. De ce fait cet habitant de Crestview a été condamné à sept ans de prison. Leur manière de procéder est plutôt osée puisqu’ils ont fait croire qu’ils étaient des membres de la société de production Roc Nation et du Wu-Tang depuis septembre 2019.

Pour cela, ils ont utilisé des cartes de crédit volées afin de louer des limousines de luxe et escroquer des hôtels, des traiteurs et des studios de production dans plusieurs villes situées principalement vers le Sud Est des Etats Unis. C’est en novembre 2019 que tout a été découvert lorsque le personnel du Fairfield Inn and Suites d’Augusta a eu des doutes et a contacté les autorités. « Pendant plusieurs semaines, ces hommes ont escroqué plusieurs entreprises en se faisant passer pour des artistes célèbres et leur escorte (…) Grâce à l’alerte d’un employé de l’hôtel, leur faux hit-parade s’est brusquement interrompu » a confié le juge américain David Estes. Résultat: le condamné doit payer près de 250 000 euros à 19 entreprises tout en purgeant une peine de trois ans de mise en liberté surveillée après sa sortie de prison. Son complice de 52 ans est dans l’attente de sa condamnation après avoir plaidé coupable.

En parlant de faits insolites, une Volvo de 1996 vaut désormais 20 millions de dollars.