Busta Rhymes : 2Pac a voulu étrangler un preneur de son pour lui

Le 22 Oct 2020 à 12:22 par Sikagz

Il s’en passe des choses en off auprès de nos rappeurs préférés. Au cours d’une interview accordée à Fat Joe, Busta Rhymes a fait d’incroyables révélations sur son amitié avec 2PAC. Attention, il ne blaguait pas !

Il y a quelques jours, Gentsu vous révélait que Tony Yayo a voulu braquer un production pour 50 Cent. Mais il n’est pas le seul rappeur à avoir fait preuve de loyauté envers un ami du rap game. Lors de son passage dans l’émission de Fat Joe, Busta Rhymes a pris le temps de se confier sur son amitié avec 2PAC. D’ailleurs, la légende du hip hop a commencé par confier: « J’ai eu une relation incroyable avec Pac. Pac et moi étions amis depuis l’époque du début des Leaders Of The New School. Avant qu’il ne sorte ses albums, quand il dansait encore avec Digital Underground ».

Puis, Busta Rhymes a promis une anecdote inédite et a commencé par raconter: « J’ai une histoire intéressante sur l’une des premières interactions que j’ai eues avec Pac. Nous avions un rendez-vous à une université pour y faire un concert. Digital Underground se produisait et Leaders se produisait. Nous n’en étions qu’à notre premier album, et nous devions faire un soundcheck. Nous sommes arrivés un peu en retard, Digital avait déjà fait son soundcheck. Je crois que Pac et Money B étaient encore dans le coin. Nous nous préparions à faire le soundcheck, mais le preneur de son faisait chier ». C’est là que les problèmes auraient commencé avec celui qui serait le meilleur lyriciste de tous les temps selon Eminem.

2Pac était prêt à tout pour Busta Rhymes

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Busta Rhymes poursuit: « Il éteint tout et fait comme s’il se préparait à partir. On se dit : ‘P*tain, on veut vraiment faire ce soundcheck’. Ce qui est fou, c’est que Pac a vu qu’il y avait un peu de friction. Et il est venu et s’est impliqué dans la situation. Pac s’est tourné vers ce gars blanc et il lui a dit: ‘Yo, j’ai besoin que tu rallumes tout. Les Leaders Of The New School vont faire leur soundcheck, tout de suite. Qu’est-ce que tu racontes à ne pas vouloir rallumer l’équipement?’ (…) Il commence à s’énerver sur le mec (…) Il n’essayait pas d’entendre ce que disait Pac, alors Pac s’est précipité sur le gars et a commencé à l’étrangler. Alors on a dû attraper Pac, parce qu’on ne voulait pas que ça se passe comme ça, on voulait juste faire un soundcheck! Ce n’est pas la guerre ! Mais c’est le genre de mec qu’était Pac. Il faisait tout son possible pour nous aimer ».

De son côté, Fat Joe a avoué qu’à chaque qu’il avait croisé la route du regretté rappeur, ce dernier était toujours en mode violence. Ce à quoi, Busta Rhymes a réagi en rebondissant: « C’est un peu frustrant pour moi, mais c’est la vérité. Je pense que Pac a vraiment senti que… Il s’en est mêlé et a pris cette responsabilité comme pour devoir prouver son affection, alors qu’il n’en avait pas vraiment besoin. L’affection qu’il sentait qu’il avait besoin de montrer aux gens, qu’il voulait en retour, il l’obtenait déjà. Je ne sais pas pourquoi il a ressenti le besoin de se surpasser au point de s’attirer des ennuis, juste pour prouver à quelqu’un qu’il le kiffait. C’est ce qui a fini par le faire tuer. Dans la situation qui s’est produite à Vegas, il est allé s’impliquer dans quelque chose qui n’avait rien à voir avec lui. Mais comme il roulait avec les gars de cette team, il a senti qu’il devait faire un effort pour leur prouver qu’il allait rouler pour les gars de sa team, qui que ce soit. C’est malheureux que ça ce soit terminé de cette façon. C’est beau dans un sens, parce qu’il est là pour vous quoi qu’il arrive. Mais c’est aussi ça qui l’a mis dans beaucoup de situations qu’il aurait pu éviter ».

Des révélations qui ont dû plaire aux fans de la légende. Par ailleurs, sachez qu’un rappeur a eu la langue un peu trop pendue.