6ix9ine provoqué par les Bloods, le rappeur décide de fuir

Le 25 Août 2020 à 09:50 par Sikagz

C’est l’arroseur arrosé ! Habitué à provoquer ses haters sur les réseaux sociaux, 6ix9ine a finalement été embêté par les Bloods dans les rues de New-York. A tel point que le rappeur aux cheveux multicolores a dû fuir. Gentsu vous raconte tout ce qu’il s’est passé.

Cela fait maintenant plusieurs semaines que 6ix9ine peut déambuler dans les rues de New-York à sa guise. Mais depuis la fin de son assignation à domicile, le jeune homme s’est offert toute une équipe pour assurer sa sécurité. Un choix très critiqué sur la Toile auquel il a répondu par un énorme coup de gueule où il a lâché: « T’aurais dû avoir de la sécurité poto (…) Les n***** se font frapper dans la tête et tout. Vous déconnez ? Vous avez entendu ? (…) Qu’est-ce que tu crois ? Tu penses que je veux entrer dans la liste des n***** qui sont morts ? Ça va pas arriver n****, vous me haïrez avant que je meurs, ça va pas arriver ! Me faire coincer ?Me faire tirer dessus ? Vous êtes bêtes ou quoi ? Vous avez entendu ? Vous êtes fous les gars. Comme je vous a dits, ça me dérange pas de me cacher. C’est ma vie. Me déplacer avec de la sécurité, bah ou. (…) Nan je vivrai jamais ma vie dans la peur (…) RIP aux soldats tombés mais c’est de votre faute ! ».

6ix9ine en danger ? Il se fait provoquer par les Bloods dans la rue !

De retour de Los Angeles qui est désormais sa nouvelle ville de cœur, 6ix9ine n’est pas vraiment tranquille à New-York. En temps normal, c’est le rappeur qui provoque ses détracteurs. Cette fois-ci, Tekashi 69 s’est fait avoir alors qu’il était parti commander une part de pizza. Plusieurs membres des Bloods l’ont repéré et n’ont pas hésité à s’en prendre à lui. Pendant qu’il passe sa commande, un individu lui crie: « Nous crachons du feu ici, 6ix9ine ! Tu parles de s*alopes, de n*ggas. Regarde ce n*gga, c’est une s*lope ! »

Puis, ils lui demandent de venir prendre une photo avec eux. Sans répondre à tout cela, celui qui a distribué de l’argent à des mexicains de L.A s’est éloigné avec ses deux gardes du corps pendant qu’un autre homme lâche: « A plus tard p*te« . Cette fois-ci, plus de peur que de mal mais nous ne sommes jamais trop prudents !