Vald se fait valider par Marc Lavoine en direct de The Voice

Le 15 Juin 2020 à 09:45 par Sikagz

En 2020, il est quasiment impossible de dire que nous n’aimons pas le rap ou que nous n’en n’écoutons pas. En effet, il y en a pour tous les goûts et des collaborations surprenants appuient ces propos. Alors forcément lorsque des figures de la chanson française partagent leur avis sur les artistes du moment, cela surprend beaucoup.

Depuis plusieurs semaines, Wejdene cartonne sur les réseaux sociaux avec son titre Anissa. Qu’on l’aime ou pas, on a tous eu ses lyrics en tête. Même si la jeune femme subit parfois les moqueries des internautes, elle a pu mettre tout le monde d’accord grâce à Jul. En effet, ce dernier n’a pas hésité à lui manifester son soutien sur Instagram en lui donnant de la force. Depuis, des rumeurs d’une éventuelle collaboration entre les deux artistes circulent en masse sur la Toile.

Mais il n’est pas le seul à être séduit par le talent d’un artiste. En effet, Vald qui a été au cœur d’une folle rumeur vient de se faire valider et pas par n’importe qui !

Vald : Marc Lavoine donne son avis en plein direct de The Voice

C’est du moins ce qu’ont pour découvrir les téléspectateurs qui étaient devant The Voice ce samedi 13 juin 2020. En effet, Marc Lavoine a donné son avis sur Vald alors qu’il parlait de la musique et de l’importance des grands textes. De là, l’interprète des Yeux Revolvers a lâché: « Je parlais l’autre jour avec un jeune poète qui s’appelle Vald. On a eu une conversation sur les textes ».

Et cette réflexion n’est pas passée inaperçue puisque le principal concerné n’a pas hésité à repartager ce passage dans sa story Instagram. Du côté des internautes, ils ont aussi rebondi à ce sujet puisque l’on a pu lire des messages tels que: « Un peu de considération pour le rap venant de la télé, c’est tjrs ça de pris« . Ou encore: « Il fait de la poésie moderne » et « C’EST BEAU C’EST FORMIDABLE ».

De son côté, Kaaris aurait été finalement invité par Kalash Criminel dans le projet 100% Sevran (ou presque). D’ailleurs, les participants ont été menacés pour une raison particulière tandis que Maes et Benab gardent le « sourire ».