Trois associations ont décidé d’engager un procès contre Tovaritch

Le 25 Oct 2022 à 13:53 par Sikagz

En septembre dernier, Tovaritch s’est attiré les foudres des internautes après avoir eu des propos choquants envers la communauté LGBTQ+ dans l’un de ses morceaux. Quelques semaines plus tard, l’affaire est montée d’un cran. Gentsu vous raconte tout.

La sauce a commencé lorsque Tovaritch a dévoilé un nouveau morceau où on peut l’entendre dire : « C’est pas l’marais ici, non c’est pas la gay pride. J’aime pas les hommes qui sucent des hommes et qui volent le travail des femmes ». Face aux critiques, le rappeur tatoué en a rajouté une couche en prenant la parole sur Instagram. « Chacun est libre d’enc*ler qui il veut. Calmez-vous je ne vous veut aucun mal. Je dis ce que je pense, liberté d’expression. Les LGPD nous attaquent, merci pour le buzz. Suivez-moi, vous allez voir dans mes stories, il n’y a que des mecs balaises vous allez pouvoir vous bra*ler », a-t-il lâché.

Et comme si cela ne suffisait pas, l’artiste s’est rendu dans un centre LGBT avec un gâteau en « guise de cadeau de pardon ». Seulement voilà, cette provocation n’a pas été du goût des internautes y compris de plusieurs personnalités.

Trois associations ont décidé d’engager un procès contre Tovaritch

Trop c’est trop. Tovaritch est allé un peu trop loin. Face à ses multiples manques de respect, une plainte a été déposée contre lui par STOP Homophobie. Quelques semaines après cette polémique, l’association n’est plus la seule à vouloir le mener en justice. En effet, elle s’est associée à Mousse et Adheos pour mener cette histoire en justice.

Trois associations ont décidé d’engager un procès contre Tovaritch Trois associations ont décidé d’engager un procès contre Tovaritch

L’avocat des associations qui se sont constituées partie civile, Me Etienne Deshoulières, a pris la parole à ce sujet et a condamné les actes du rappeur franco-russe. « Il ne faut pas laisser s’installer un sentiment d’impunité. L’homophobie doit être combattue dans le rap comme ailleurs », a-t-il souligné. Tovaritch encourt une peine d’un an d’emprisonnement et une amende de 45.000 euros. Pour le moment, le principal concerné n’a pas encore pris la parole à ce sujet mais le connaissant cela pourrait bientôt être le cas.

Qu’en pensez-vous ? Tovaritch devrait-il être sanctionné selon vous ? En parlant de rap français, le manageur de Luv Resval a fait des révélations concernant sa disparition.

Un peu plus de deux mois après son arrestation, le procès de RK a été reporté. De ce fait, le rappeur bénéficie de trois mois de répit.

Lire la suite