Quand la SNCF s’inspire de Freeze Corleone pour leur campagne publicitaire

Le 13 Déc 2020 à 08:48 par djfreak

Pour sa nouvelle campagne publicitaire, la SNCF s’est inspiré de Freeze Corleone. Un fait très étonnant quand on sait que le rappeur a dû faire face à de nombreuses polémiques ces derniers mois.

Il y a un peu plus de trois mois, le vendredi 11 septembre, le digne représentant du 667 sortait son nouvel album La menace fantôme. Pour ce projet, le rappeur a frappé un grand coup avec un univers très sombre, où l’on peut retrouver Alpha Wann, Despo Rutti, Stavo, Alpha 5.20 ou encore le Roi Heenok en featuring.

L’album de Freeze Corleone connait un véritable succès commercial puisque, à ce jour, il a été écoulé à plus de 70 000 exemplaires. Forcément, cet engouement autour de l’artiste a suscité beaucoup de réactions et les paroles ont été scruté minutieusement par certains organisme. C’est le cas de la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme), qui a révélé les propos du rappeur dans ses morceaux. « Comme des banquiers suisses, tout pour la famille, pour que mes enfants vivent comme des rentiers juifs. », « J’arrive déterminé comme Adolf dans les années 30 », ou encore « Tous les jours R.A.F (rien à foutre) de la Shoah ».

Quelques jours plus tard, c’était Gérald Darmanin, le ministre français de l’Intérieur, qui s’attaquait au rappeur. Le politicien voulait poursuivre Freeze Corleone pour « apologie du nazisme et antisémitisme ». Puis, deux semaines après la sortie de son album, le rappeur a été abandonné par Universal Music Groupe en raison de ses paroles.

La SNCF utilise une expression de Freeze Corleone pour sa campagne

Au-delà de ces polémiques, Freeze Corleone est également connu pour les « s/o » qu’il utilise à travers ses morceaux, pour rendre hommage aussi bien à son entourage qu’aux figures emblématiques qui l’ont inspiré.

Concernant la signification, il s’agit d’un mot argotique, utilisé comme une reconnaissance pour faire une dédicace à quelqu’un ou bien quelque chose. Littéralement, « shot-out » se traduit « dédicace à ». Pour beaucoup, le « s/o » s’impose comme l’hériter du « big up » dans le rap français. Dans sa discographie de plus de 170 titres, Freeze Corleone a utilisé  s/o sur 70% de ses morceaux. Et à lui seul, le rappeur représente 42% des « s/o » recensés par Genius dans le rap français.

Cet expression a été utilisé par la SNCF lors de sa dernière campagne publicitaire. Afin de sensibiliser les personnes face au COVID, la SNCF a utilisé le « s/o » accompagné d’un membre d’une famille : tonton, papi, mamie et bien d’autres.