Naza : une femme de ménage vole son pantalon Gucci à Nice

Le 19 Juil 2021 à 15:00 par Sikagz

Naza a souvent des péripéties et des choses à raconter qui font que ses fans adorent le suivre sur les réseaux sociaux en plus de sa musique. Mais cette fois-ci c’est pour une histoire un peu moins drôle que le rappeur a fait parler de lui puisqu’il a été volé par une femme de ménage d’un hôtel niçois. Gentsu vous propose d’en savoir davantage.

La période estivale est de retour. Après la levée du couvre-feu et la réouverture des discothèques, les showcases et les concerts ont repris pour le plus grand bonheur des fans et des artistes. Quelques mois après la sortie de son dernier album baptisé « Gros bébé », Naza peut enfin se produire sur scène en partageant ses plus gros tubes. Cela a été le cas le 10 juillet dernier où il a fait son premier showcase depuis le premier confinement.

Naza : une femme de ménage vole son pantalon Gucci à Nice

Si le spectacle semble avoir satisfait le rappeur, son séjour dans le sud de la France lui laissera néanmoins un souvenir amer. En effet, le rappeur qui s’était moqué de Loris en ayant un fou rire avec Gradur a été volé par une femme de ménage d’un hôtel niçois. Très en colère, le jeune homme originaire d’Amiens a balancé: « Ne venez jamais dans cet hôtel. Ils ont volé mon pantalon Gucci. Je les ai choppé. Ils ont commencé à me dire qu’il était au pressing. C’est les femmes de ménage qui ont volé ». Avant d’ajouter: « Là elle est en train de revenir, je m’en fous oui désolé. Ça pue la m*rde ici Heureusement que je n’ai pas oublié de Rolex dans ma chambre p*tain. Un grand pantalon comme ça en plus, c’est que ma taille, vous voulez faire quoi avec ce pantalon wesh. Il est grand le pantalon ».

En tout cas, une chose est sûre : Naza n’est pas du genre à se laisser faire. Par ailleurs, le rappeur français n’a pas hésité à afficher l’établissement en question en déconseillant d’y aller.

Toujours en parlant de rappeurs français, sachez que Fianso a dévoilé sa prise de position concernant l’affaire Adama Traoré et les gendarmes responsables qui ont été décorés.