Médine annonce voter pour Emmanuel Macron pour évincer son ennemie Marine Le Pen

Le 19 Avr 2022 à 13:18 par Sikagz

Bien qu’il adore faire rire son public sur ses réseaux sociaux, Médine ne blague pas lorsqu’il s’agit de parler politique. La preuve en est avec ses textes engagés. A l’approche du second tour des élections présidentielles, le rappeur originaire du Havre s’est livré sur sa prise de position. Gentsu vous propose d’en savoir plus.

Ce dimanche 10 avril a eu lieu le premier tour des élections présidentielles. Très proche de ses abonnés, Médine n’a pas hésité à rebondir à l’interrogation de l’un d’entre eux sur sa prise de position. Ainsi, le rappeur a partagé une capture d’écran d’une discussion avec son père où l’on a pu lire : « Papa ça va ? Oublie pas de voter pour moi stp. Je me suis cassé la tête à aller au commissariat faire la procuration en plus. C’est au bureau de vote de Caucri. MELENCHON hein ! Te trompe pas au premier et au deuxième tour. Terminé« . Le père de famille a ajouté en légende : « J’ai donné la procuration à mon daron. Il m’a laissé en vu… Tout est entre ses mains« .

Médine annonce voter pour Emmanuel Macron pour évincer son ennemie Marine Le Pen Médine annonce voter pour Emmanuel Macron pour évincer son ennemie Marine Le Pen

Médine annonce voter pour Emmanuel Macron pour évincer son ennemie Marine Le Pen

Maintenant que Jean-Luc Mélenchon a été évincé, l’artiste sait-il pour qui il va voter entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour ? Médine a été plutôt clair à ce sujet dans les colonnes de Médiapart à qui il a lâché : « Marine Le Pen, c’est mon ennemie. Le Front national, c’est mon ennemi, parce que tout ce que j’incarne aujourd’hui en termes de représentativité, ne serait-ce que citoyenne, ne serait-ce que par mon patronyme, ça pose déjà problème ».

Avant de poursuivre : « Bien sûr que je ne suis pas à 100% d’accord avec le bulletin de vote que je vais mettre dans l’urne la semaine prochaine. Bien sûr que j’y vais un peu avec aigreur et retenue; Mais c’est mon devoir de combattre ce qui me semble être l’impasse, ce qui me semble être le point de rupture. Je ne pense pas qu’il y ait des gens avec qui on puisse dialoguer dans le camp de Marine Le Pen. C’est aussi clair que cela. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, ce sera un non-retour: le dialogue ne sera plus possible ». Reste à savoir s’il ressortira une pinata à l’effigie de son ennemie dimanche prochain.

A côté de cela, le responsable de l’overd*se m*rtelle de Mac Miller a été condamné à onze ans de prison.

Ce mardi 6 avril 2021, Omir Bekali a profité de son passage dans Touche pas à mon poste pour lancer un appel à Emmanuel Macron. Ce rescapé d'un camp de Ouighours a partagé son quotidien atroce auprès de Cyril Hanouna.

Lire la suite