Le concert de Niska à Mayotte se finit en émeutes, dix personnes touchées

Le 05 Sep 2022 à 17:05 par Sikagz

Ce samedi 3 septembre 2022, Niska se produisait à Mayotte à Mamoudzou devant 8000 spectateurs. Mais le concert ne s’est pas terminé de la manière escomptée. Gentsu vous donne tous les détails.

En novembre dernier, Niska faisait son retour dans les bacs avec le projet Le monde est méchant. D’ailleurs, Ninho a failli ne pas figurer dans le projet comme il l’a révélé dans l’émission Le Code, présentée par Mehdi Maïzi. « C’est toujours un plaisir. Mais tu sais que le pire en plus dans l’histoire c’est que NI n’était même pas prévu sur le projet. De base je fais mon truc et tout, j’étais parti sur un gros feat c’était Maes, parce que je ne l’avais jamais fait. Et après le concept c’était de ramener des plus jeunes. On s’est retrouvé en vacance. Il est venu me voir vite fait au Maroc, on a fait une petite semaine de kiff. (…) A la base on kiff, on n’est même pas dans le truc et tout. On a tellement trop kiffé qu’on s’est regardé deux jours avant qu’il rentre : « gros, on n’a pas oublié un truc là ? ». En vrai, on a rigolé de ouf » a expliqué le rappeur qui est parti s’installer au Maroc.

Le concert de Niska à Mayotte se finit en émeutes, dix personnes touchées

Ce samedi 3 septembre 2022, Niska qui va se produire sur la scène de l’Accordhotel Arena de Paris a rencontré son public de Mayotte. 8000 spectateurs étaient là. Les choses ont dégénérées puisque des admirateurs ont été visés par des cailloux lancés par des groupes venus en découdre. Mais ce n’est pas tout puisque des grenades lacrymogènes ont été lancées sur le public pendant que dix voitures ont été vandalisées. Des barrages ont été dressés tenus par des groupes de vingt à quarante personnes.

Deux personnes ont été interpellées après deux heures d’altercation. Six autres personnes ont été arrêtées en début de soirée aux abords du concert dont quatre arm*es de couteaux et de poings américains. Trois jeunes ont été retrouvés en possession de cocktails M*lotov. Laurent Simonin, le directeur territorial de la police nationale à Mayotte, s’est livré à ce sujet puisqu’il a déclaré à l’Huffington Post : « Habitués à ce que les choses dégénèrent très rapidement, les gens ont eu très peur et ça a créé un mouvement de foule énorme, ça s’est propagé comme une onde, du milieu vers l’extérieur, de tous les côtés ».

Le concert de Niska à Mayotte se finit en émeutes, dix personnes touchées Le concert de Niska à Mayotte se finit en émeutes, dix personnes touchées

Pour le moment, Niska n’a pas pris la parole à ce sujet. Dans le reste de l’actualité, Samir Nasri a pris position dans l’histoire de marabout et Paul Pogba.

Lacrim continue de teaser son nouveau projet R.I.P.R.O 4 et annonce des collaborations avec Ninho, Maes et Leto. Après plus d'un an d'absence, Lacrim fera son retour le vendredi 16 octobre prochain avec le dernier volet de sa série de mixtapes R.I.P.R.O.

Lire la suite