Kodes serait accusé d’agression en équipe par un influenceur

Le 31 Déc 2020 à 14:08 par Sikagz

L’année 2020 va se clôturer sous le signe du scandale pour Kodes. En effet, un influenceur vient de faire d’incroyables révélations à l’égard du rappeur et de ses amis. Gentsu vous donne tous les détails au sujet de cette polémique.

Alors que Soso Maness a décidé de finir 2020 dans la joie et la bonne humeur en vous invitant chez lui pour le 31, d’autres artistes n’ont pas cette chance. Il y a quelques heures de cela, Landy s’est retrouvé en Top Tendances sur Twitter. Non pas pour son planète rap ou pour son nouvel album mais pour une vidéo intime de lui dévoilée par inadvertance. Depuis, il est dans la sauce. Mais il n’est pas le seul artiste à avoir agité le réseau social à l’oiseau bleu. En effet, Kodes est au cœur d’un scandale également en cette fin d’année 2020.

Kodes serait accusé d’agression en équipe par un influenceur

Mais que s’est-il passé ? Selon un certain influenceur appelé DjaCaxel, il serait allé à une soirée avec une amie. Ce dernier se serait fait agresser par l’interprète de Méchant 5 ainsi que son équipe au cours d’une soirée en petit comité. De plus, il accuse l’artiste et son entourage de « viol en réunion ». L’homme serait un directeur artistique ayant déjà travaillé pour Koba La D ou encore Ninho, Niska mais aussi Fianso. Quant à la supposée victime, il s’agit d’une jeune femme âgée de 16 ans. Une plainte aurait été déposé.

Si tout cela est à prendre avec des pincettes pour le moment, Kodes a déjà réagi à cette histoire à sa façon. Ainsi, le rappeur a posté dans sa story : « Ouais l’équipe je suis un ouf en fait je vais même pas trop me justifier vous me connaissez. Lui c’est un vieux con gratteur de buzz wallah. Je vais pas lui donner cet honneur. En bref, personne n’a rien fait à part lui niquer sa mère parce qu’il parlait mal ».

Un message qui a le mérite d’être clair. Reste à savoir si cette histoire va s’en arrêter là. Pour le moment, Kodes et ses amis restent présumés innocents puisqu’aucun autre élément n’a été dévoilé pouvant confirmé la version des faits de l’influenceur. Affaire à suivre donc.