Kery James : ses textes sont étudiés dans des lycées ivoiriens

Le 25 Fév 2021 à 10:32 par Sikagz

Avec plus de vingt ans et que ce soit avec ou sans la Mafia K’1 Fry, Kery James a réussi à bâtir un empire dans le rap game et laisse un héritage déjà important bien que sa carrière est loin d’être terminée. D’ailleurs, le rappeur vient d’apprendre une jolie surprise puisque des étudiants d’un lycée à Abidjan ont révélé qu’ils travaillaient sur l’un de ses textes. Gentsu vous raconte tout.

Kery James a plusieurs cordes à son arc entre sa jolie plume de rappeur, ses talents de réalisateur et scénariste que l’on a pu constater grâce à son film « Banlieusards » ou encore acteur. D’ailleurs, son travail est régulièrement reconnu par les amateurs de rap ou encore les médias puisque le média COMPLEX UK l’avait mis dans son top 10 des meilleurs rappeurs français en 2016 en justifiant: « Comparé aux autres rappeurs français, Kery James est beaucoup plus amusant et positif, se démarquant ainsi d’une légion de rappeurs politiques et gangsta ».

Aujourd’hui, c’est du côté de la Côte d’Ivoire que le travail de Kery James qui a marqué le rap français avec l’un de ses freestyles a été salué.

Kery James : ses textes sont étudiés dans des lycées ivoiriens

En effet, un élève d’un lycée d’Abidjan a révélé à Kery James que les terminales de son école ont dû analyser l’une de ses punchlines au cours d’un devoir. Il s’agit de « Je m’écris […] car l’écriture sans âme n’est que lettres » issue de la chanson Je m’écris avec Zaho et Grand Corps Malade sortie en 2008. Face aux interrogations de cet élève, le rappeur a fait une explication de son propre texte, amusé.

« Sujet imposé aux élèves de Terminale du Lycée Classique d’Abidjan. J’ai reçu beaucoup de « plaintes » des jeunes du Lycée Classique d’Abidjan qui n’ont pas compris le sens de la phrase 😀. Le sens global est qu’un écrit dans lequel l’auteur ne met pas un peu de sa personne, de son âme, de son « être », ne sera qu’une succession de « lettres ». Soit un texte sans profondeur, sans émotions, sans émoi. Je vous souhaite le meilleur et promets de venir vous visiter si l’occasion m’est donnée de me rendre à Abidjan. Et je n’oublie pas l’Afrique en ce qui concerne L’ACES, j’ai juste besoin de temps. Courage et Persévérance 👊🏿 » a-t-il écrit sur Facebook.

Sujet imposé aux élèves de Terminale du Lycée Classique d'Abidjan. J'ai reçu beaucoup de « plaintes » des jeunes du…

Posted by KERY JAMES on Tuesday, February 23, 2021

Il n’est pas le premier rappeur français étudié dans les écoles puisque Médine figure dans des manuels américains !