Gims se livre sur son passé dans une « secte islamiste »

Le 18 Sep 2020 à 10:42 par Sikagz

Contrairement à ce que certains pourraient penser, le documentaire Netflix sur Gims disponible depuis ce jeudi 17 septembre 2020 ne dévoile pas que les bons aspects de sa vie. A cette occasion, le rappeur a même choisi de se livrer sur la « secte islamiste » qu’il a intégré par le passé avant de la quitter. Gentsu vous donne tous les détails.

En mars dernier, Gims devenait papa pour la sixième fois. En toute discrétion, le rappeur et sa femme Demdem ont accueilli leur petite fille. D’ailleurs, grâce au confinement, il a pu établir une relation privilégiée avec le bébé comme il l’a révélé à nos confrères de TV Magazine à qui il a confié: « J’ai eu une petite fille qui s’appelle Haby. Elle aura bientôt 6 mois. C’est le premier bébé dont je profite autant (…) Je laisse mes enfants s’épanouir. Personnellement, j’ai beaucoup de souvenirs de moi étant gosse et je sais ce que j’aimais et ce que je n’aimais pas chez un adulte. Je n’ai pas envie que mes enfants aient cette vision de moi. Je les laisse s’amuser. J’essaie de placer les bonnes phrases au bon moment, de leur enseigner la vie, mais en rigolant, car c’est plus efficace. Comme je ne suis pas souvent là, j’ai du mal à être dur avec eux ».

Mais cette fois-ci, c’est un sujet moins joyeux qui a interpellé les fans de celui qui a de nouveau été clashé par Booba.

Gims : son passé au sein d’une secte islamiste dévoilée au grand jour

Il y a quelques années de cela, alors qu’il était membre de la Sexion D’assaut bien avant son succès, Gims a rejoint une secte islamiste baptisée Les Frères du Tabligh. “Quand je suis rentré dans cette religion, j’étais à la portée de n’importe quel gourou, j’étais un cœur pur et quelqu’un de mal intentionné peut te prendre sous son aile et faire de toi une arme (…) Il y avait des personnes qui finissaient mortes, suicidées en Irak (…) Des gens qui étaient à côté de moi. Et cela m’a fait flipper, je ne sais pas où j’aurais pu terminer.”” s’est souvenu le rappeur dans son documentaire diffusé sur Netflix.

Finalement, Gims réussira à se reprendre et à quitter le mouvement après avoir fait une pause dans sa carrière musicale qu’il a repris de suite après. Qu’avez-vous pensé de son documentaire ?